Startups

Zoom sur les startups Bioteos et Instead, lauréates du concours WEO

5 juin 2020

Bioteos et Instead
EuraTech

Pendant le confinement, la chaîne de télévision des Hauts-de-France WEO présentait une nouvelle édition de son concours de talents « Bravo les Jeunes ». Le 12 mai dernier, une série de jeunes entreprises prometteuses était en lice pour remporter l’un des prix du concours . Deux projets EuraTechnologies ont émergé du classement parmi les 15 projets finalistes : Bioteos et Instead Mobilier. Rencontre avec leurs entrepreneurs, aussi ambitieux qu’innovants. 

 

Bioteos : des microalgues pour purifier l’air

Bioteos

Bioteos, c’est le projet commun porté par Romain Dhenin et Romain Baheux, deux ingénieurs Polytechnique de Lille (également diplômés d’un Master Entrepreneurial et d’un MBA en Business International) qui ont intégré le programme d’incubation START Batch 12 sur le campus d’EuraTechnologies à Willems en début d’année 2020.

Les deux associés ont développé un purificateur d’air pour les espaces publics, le dispositif Oxylon, qui fonctionne grâce à des micro-algues et qui, d’après leur promesse, a vocation à capter autant de Co² qu’une trentaine d’arbres. Actuellement au stade de prototype, leur dispositif sera en phase de PoC (preuve de concept) d’ici septembre 2020 et le premier modèle devrait émerger d’ici la fin de l’année. Bioteos a développé une collaboration en co-recherche avec les laboratoires de l’Université de Lille et proposera prochainement une phase de test à quelques clients potentiels intéressés.

Leur projet a remporté le prix du Rothary de Lille, soit 2000 € de dotation.

 

Instead Mobilier : bière et tabourets design

Franck Grossel Instead Mobilier

Franck Grossel est un ébéniste et designer-produit, formé à l’École du Design de Nantes, et entrepreneur. Son idée : récupérer la drêche, résidu de matière végétale obtenu à partir du brassage du malt utilisé dans la fabrication de la bière, pour en faire du mobilier design.

Incubé dans le programme d’incubation de startups START Batch 10 sur le campus de Saint-Quentin sur le territoire des Hauts-de-France, depuis mai 2019, il se décrit comme un grand amateur de bière, très engagé dans une démarche zéro déchet. Depuis quelques années, il assiste à la démultiplication des micro-brasseries, un engouement qui crée une quantité de déchets non-négligeable, qu’il se propose de récupérer : « Les brasseurs payent le prix fort pour que leur drêche soit traitée en méthanisation, je leur permets de faire des économies ! » explique-t-il.

Son projet va au-delà de l’artisanat puisqu’il a créé un procédé de fabrication pour ses meubles en drêche qui peut être répliqué – et donc usinable – afin de réaliser ensuite une gamme complète de mobilier design. À Saint-Quentin, il a pu rencontrer des industriels intéressés pour réaliser une unité de production de mobilier « brassé » avec lui. Dans les mois à venir, Franck Grossel va œuvrer à peaufiner son premier moule, avec pour ambition de créer une première série de tabourets en drêche dans la foulée, puis de décliner le processus autour d’autres modèles et ainsi, de pouvoir lancer sa gamme.

Cette phase de recherche et développement lui a déjà permis de tester 70 expérimentations. Il songe à lancer une campagne de financement participative prochainement pour financer sa première série.

Instead Mobilier a remporté le deuxième prix du jury, soit une dotation de 1000 € pour encourager son projet.

Porteurs de projets : déposez votre candidature au programme d'incubation START