Startups - Les derniers articles Accélération

SCALE 7 : Formalizi, Brandquad et GraviteeSource fixent leurs objectifs d’accélération à EuraTechnologies

14 mai 2020

EuraTech

Comment passer de startup en croissance saine et régulière à scale-up ? Comment ne pas perdre le fil et son ADN au passage ? Autant de questions que se sont posées les entreprises Formalizi, Brandquad et GraviteeSource. Pour être accompagnées dans ces choix stratégiques, ces entreprises ont choisi le programme d’accélération SCALE à EuraTechnologies Lille. Elles témoignent.

Brandquad : de la Russie à Lille

Pourquoi cette PME russe a choisi de poser ses bagages à Lille ? Pour Philip Denisov, CEO de la startup Brandquad, Lille est un point géographique clé, au carrefour des capitales européennes :

« A partir de Lille, nous avons la possibilité d’adresser le marché de la Belgique, de la Hollande, de l’Angleterre, de l’Allemagne et la France. Nous avons l’intention de faire de Lille notre centre R&D pour l’Union Européenne » atteste-t-il.

En résulte une double installation, celle de la filiale européenne de Brandquad à EuraTechnologies et de ses équipes sur place. Le chef d’entreprise russe prendra lui-même pied dans la capitale des Flandres dès septembre 2020.

Brandquad va profiter de son accompagnement au sein du programme d’accélération SCALE pour préparer sa deuxième levée de fonds prévue pour la rentrée 2021,  recruter des talents européens, créer de la confiance autour de sa marque dans l’écosystème RetailTech et e-commerce d’EuraTechnologies et être analysée commercialement. « EuraTechnologies possède un écosystème particulièrement compétent sur la RetailTech. Nos chefs de projets et développeurs doivent être au contact des retailers et avoir une véritable connaissance du terrain » explique Philip Denisov.

Objectif : 50 emplois pour 2022

L’installation régionale de Brandquad résulte d’une rencontre avec Yann Pitollet, patron du fonds Nord France Invest, qui a su jouer un rôle-clé dans l’arrivée en Europe de la startup, souligne Philip Denisov, ainsi que d’un partenariat avec la région Hauts-de-France : « Nous avons pris avec la région une forme d’engagement et sommes là pour créer des emplois et ce, malgré la crise » précise le CEO, dont l’intention pour 2020 est de finaliser la signature prochaine de 4 contrats en CDI et de deux offres de stage. A horizon 2021, la masse salariale de Brandquad devrait compter 25 emplois supplémentaires et 50 à l’issue de sa troisième année d’implantation.

Pour ses futures ressources, Brandquad compte puiser des talents directement auprès des écoles locales, dont prochainement, une étudiante de l’EDHEC Lille pour un rôle de Junior Product Owner. D’autres profils vont être recherchés dans les semaines à venir et notamment des chefs de projet retail, R&D et Machine Learning.

A propos de Brandquad : Aujourd’hui, cette PME de 150 personnes, à 95% russophone, Brandquad a pour ambition de se développer au niveau international en prenant appui sur un siège social à Lille. Cet éditeur de logiciel permet à ses clients, les professionnels de l’e-commerce, de gérer la donnée attachée à leurs produits et de créer à partir d’elle de l’émotion, de l’accessibilité et une expérience d’achat fluide grâce à une plateforme qui leur permet de gagner des parts de marché sur le digital. La rentrée de septembre 2020 sera consacrée à la préparation d’une levée de fonds en série B pour Brandquad qui arrive dans la région en phase de pré-scale / efficiency.

Brandquad

Formalizi, la startup qui dématérialise et externalise le pôle juridique des PME

Nouvelle venue dans l’écosystème EuraTechnologies, Formalizi vient de rejoindre la 7e promo du programme d’accélération SCALE. Pour Pascal Asselin, son CEO, le but est d’obtenir du soutien dans une phase de croissance importante qui devrait faire passer Formalizi à un palier de croissance supérieur :

« Nous avons créé la société en janvier 2019 et elle est rentable depuis le premier jour. Cette année, avec les équipes, il est question de faire décoller Formalizi et de structurer nos nombreux projets, notamment sur les volets du marketing, de la communication, du commercial et des partenariats » détaille-t-il.

Depuis son entrée dans le programme le 1er avril dernier, le CEO a pu entrevoir les apports du programme d’accélération SCALE : « Comme le programme dure 9 mois, nous aurons à sa sortie une vision très claire d’où on a envie d’aller avec la société et ce qu’on veut en faire à horizon 3 à 5 ans » se projette-t-il.

« En à peine un mois, je vois déjà la différence grâce à tout ce que j’ai pu tester. SCALE nous permet de prendre du recul, de la hauteur… Je me pose des questions stratégiques que je n’avais pas envisagées auparavant, comme l’intérêt du recours à une levée de fonds, ou sur un plan plus opérationnel, l’organisation de nos équipes, la sécurité de nos données… ». Parmi les premiers mentors rencontrés via le programme, Pascal Asselin apprécie ses échanges avec le gestionnaire de fonds d’investissement Hervé Cuviliez et les créateurs de Déj’Box, passés par SCALE : « Nous avons pu discuter ensemble de nouveaux schémas stratégiques. Le fait d’en entendre parler de manière concrète m’a permis d’en implémenter certains directement. Le programme nous a déjà permis d’opérer une restructuration complète de notre vision, j’en suis très content, l’impact est très rapide ».

Pascal Asselin, étudiant à l’EMLyon Business School, s’est associé avec un ancien avocat du barreau. Lorsque celui-ci s’occupe des questions juridiques et légales, Pascal Asselin s’intéresse plus particulièrement à l’entrepreneuriat et à ce qu’il peut apporter aux entrepreneurs afin de les aider à créer leur société. Formalizi accompagne les entreprises et micro-entreprises dans toutes leurs formalités juridiques (création de société, modifications juridiques comme le capital social, siège social…).  » Nous sommes le premier interlocuteur des créateurs d’entreprises, avec qui nous nouons une relation de confiance. Nous devenons ainsi le pôle juridique dématérialisé et externalisé pour les PME, tout en travaillant main dans la main avec un réseau d’avocats et de comptables qui se délestent bien volontiers de ces formalités juridiques pour se concentrer sur leurs tâches à plus haute valeur ajoutée » explique Pascal Asselin.

A propos de Formalizi : Formalizi est une entreprise créée en janvier 2019 et dédiée à l’accompagnement des entrepreneurs dans leurs formalités juridiques et le développement de leur société. La startup est basée à Paris (17e) avec des bureaux dans le 9e arrondissement. 8 personnes constituent les équipes fixes de l’entreprise, complétées par 5 développeurs en mission freelance. Formalizi apparaît cette année dans le classement Challenges des Startups où investir en 2020.

Formalizi

 GraviteeSource, une startup du Nord à l’ADN 100% tech

GraviteeSource est un pur player tech arrivé très logiquement jusqu’à EuraTechnologies du fait de son ancrage local et de sa très bonne connaissance de l’écosystème. « Nous avons tous travaillé à un moment donné au sein d’EuraTechnologies et lorsque l’on travaille auprès des acteurs du retail, on connaît forcément !» explique son CEO, Nicolas Géraud. Pour autant, GraviteeSource n’avait encore jamais pensé à intégrer un programme d’accompagnement :

« On ne connaissait pas trop les programmes parce qu’on ne s’y était pas intéressé. L’année dernière, on a pris la décision entre co-fondateurs de se faire aider. Parce qu’on est très bons pour développer du software et gérer l’avant-vente technique, mais moins pour la vente et tout ce qui concerne la partie managériale. On a aussi besoin d’en savoir plus sur les aides qui existent » précise le CEO.

GraviteeSource arrive dans le programme SCALE après une recherche des programmes d’accélération existants dans les Hauts-de-France. A ce stade, l’entreprise est autonome, bénéficiaire chaque année depuis sa création et son modèle économique est stable et prête pour le scale-up.  « Après trois ans d’existence, on en est arrivés à un point ou notre croissance est devenue purement organique et progressive. On a recruté cette année sur la partie vente pour grandir beaucoup plus vite » atteste Nicolas Géraud. « Notre produit est bon et le marché est porteur mais nous n’avons jamais fait la moindre campagne d’emailing ou de marketing malgré de gros clients signés à travers le monde. On suppose désormais assez fortement qu’en injectant de l’argent dans la partie marketing et sales, on devrait être capables de contractualiser davantage » estime Nicolas Géraud.

A EuraTechnologies, GraviteeSource fait la connaissance du VC (Venture Capitalist) Hervé Cuviliez, un mentor qui revêt un intérêt particulier pour l’équipe, qui obtient auprès de lui un certain recul critique sur son produit et la vision objective d’un VC.

Nicolas Géraud apprécie en outre la mixité de projets co-accélérés dans sa promo et les échanges qui en découlent : « Nous en sommes tous à des stratégies de développement différentes, certains ont déjà levé des fonds, d’autres vendent déjà ou doivent acquérir des utilisateurs finaux… On profite de l’expérience de chacun ».

GraviteeSource prépare des recrutements pour la suite de l’année, avec 3 à 4 profils techniques recherchés : devOps et experts en technologie Java / Javascript et Angular. A ce sujet, le CEO précise : « Nous sommes à la recherche d’un « mouton à cinq pattes » qui ait un profil technique, soit capable de rédiger de la documentation, corriger les problèmes et répondre à nos clients ».

A propos de GraviteeSource : GraviteeSource a été créé fin 2015. C’est une startup dont la croissance annuelle prévisionnelle est estimée à 40% d’ici la fin 2020. GraviteeSource édite la plateforme d’API Gravitee IO qui permet de gérer au quotidien les API d’un client. La particularité de l’entreprise est d’avoir 100% de ses collaborateurs qui travaillent depuis chez eux, dans différentes régions de France ainsi que son CRO à Londres. Figurent notamment parmi ses principales références de grandes marques du retail français et notamment du Nord (Decathlon, Boulanger, Auchan…).

GraviteeSource

11 mai : EuraTechnologies rouvre ses campus de Lille et Roubaix aux entreprises