Startups

L’industrie 4.0 à la pointe à EuraTechnologies avec DSD System

1 janvier 1970

EuraTech

Dans les murs des bâtiments d’EuraTechnologies se côtoient des projets en incubation, des startups en accélération, mais aussi des entreprises bien implantées sur leurs marchés respectifs, et des sociétés internationales. Aujourd’hui nous poursuivons l’exploration de l’industrie du futur après des passages récents par Saint-Quentin et par le robot Niryo. Pour parler de ce sujet passionnant nous allons découvrir les solutions et le parcours d’un acteur historique de l’écosystème : Bernard Decoster, fondateur de DSD System.

Des choix technologiques forts depuis 2003

Arrivée dès 2009, l’entreprise fondée par Bernard Decoster fait partie des premières à investir les bâtiments rénovés pour implanter l’écosystème technologique nordiste naissant. Bernard Decoster se souvient : “nous étions parmi les premiers à rentrer dans les locaux, à l’époque il ne s’agissait que des espaces de bureaux, et les étages n’étaient pas même encore tous livrés”. Un déménagement stratégique pour l’entreprise créée en 2003, spécialisée dans les logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur.

Pièce maîtresse des dispositifs de maintenance des installations industrielles, cette maintenance préventive fondée sur l’analyse de données et la gestion en temps réel de la productivité des sites est primordiale : “Dans le domaine de la pétrochimie par exemple, 1h d’arrêt de site entraîne une perte de plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires”, souligne Bernard Decoster. Il faut donc mettre en place les outils permettant d’éviter au maximum ces pannes, c’est une composante des outils fournis par DSD System.

La particularité de la société nordiste face à la concurrence internationale ? “On a fait le choix du full web dès le début de la société, on était assez précurseurs en 2003 sur le sujet. Nous n’avions pas trop de recul à l’époque sur l’avenir de ces technos. C’était un pari audacieux qui s’est révélé payant parce qu’on est le premier produit de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) qui offre une architecture web native. Nos solutions sont full responsive et nous avons aussi développé une application native Android pour avoir une vraie application mobile à utiliser facilement en mobilité et sur site”. Un choix technologique important qui permet à DSD System de s’imposer à l’international dans de nombreux secteurs industriels avec des sites équipés dans toute l’Europe, au Canada, en Pologne et même aux Etats-Unis et en Afrique.

L’avenir de l’industrie 4.0 passe par EuraTechnologies !

Pour Bernard Decoster l’avenir de l’industrie se joue aujourd’hui avec l’arrivée de 3 technologies : les objets connectés, l’intelligence artificielle et l’impression 3D. Des outils qui, mis en commun, vont permettre d’aller toujours plus loin sur la compréhension des risques industriels pour mieux prévoir et corriger plus vite. Des gains de productivité évidents, mais aussi un facteur très important pour accompagner les démarches environnementales des grands industriels et limiter leur impact écologique.

Si de nombreux professionnels de la tech fantasment dès que l’on parle d’intelligence artificielle, Bernard Decoster tempère : “Les industriels ont vite constaté des pannes récurrente et ils ont toujours mis en place des programmes de maintenance préventive (pour identifier les pièces avant qu’elles ne cassent, pour maîtriser la réparation plutôt que la subir). Nous connaissons depuis longtemps la maintenance préventive et la maintenance corrective, ce sont des concepts qui existent depuis l’origine de l’industrie”. La révolution n’est finalement pas tant l’intelligence artificielle que l’interface de ses capacités d’analyse de données avec les capteurs embarqués tout au long des chaînes de production. La convergence des objets connectés et de l’IA est un enjeu primordial pour les industriels de tous les secteurs, et bien sûr pour les fournisseurs de service comme DSD System.

EuraTechnologies, la plateforme pour accompagner cette révolution industrielle

Dans cette course technologique, EuraTechnologies est bien dotée ! Comme le dit Bernard Decoster : “la collaboration croisée avec d’autres sociétés qui travaillent dans des domaines connexes est une vraie force. Cela nous a permis d’avancer sur des sujets auxquels on aurait peut-être pas pensé aussitôt. L’internet des objets, l’impression 3D, l’intelligence artificielle, ce sont 3 domaines importants sur lesquels EuraTech peut nous apporter des accélérations plus rapides”. Des mises en commun et en valeur de savoir-faire partagés par des startups, des entreprises plus historiques, mais aussi l’INRIA. Bernard Decoster nous le confirme : “Nous avons mis en place des partenariats avec l’INRIA, notamment, sur lesquels nous travaillons avec eux sur la recherche d’opportunités dans la mise en place de l’IA pour la maintenance préventive. Nous travaillons également avec des startups qui innovent dans le domaine et qui peuvent nous aider à aller plus vite sur ces avancées technologiques”.

Ces rencontres “se font assez naturellement. Il y a un très bon travail des équipes d’EuraTechnologies pour favoriser ces rencontres. Il n’empêche que le lieu où on fait des rencontres c’est souvent… la cafétéria Envie de Saisons ! On peut y rencontrer des gens de l’écosystème, on prend un café, on discute de manière informelle, c’est très important”. Implanté à EuraTechnologies depuis 2009, l’entrepreneur lillois est toujours aussi impressionné par le chemin parcouru : “L’évolution est fulgurante ! Au début il n’y avait personne, il n’y avait pas de structure, puis les programmes destinés aux startups et au développement des entreprises de numériques se sont mis en place grâce au travail de l’équipe qui s’est étoffée petit à petit. Nous allions créer tous ensemble le premier hub du numérique en France grâce à la vision globale de son fondateur Pierre de Saintignon et la stratégie de déploiement de Raouti Chehih”.

L’aventure DSD Systems se poursuit avec de nouvelles pages à écrire et de nouvelles innovations numériques à inventer pour mener à bien cette révolution digitale de l’industrie 4.0. Une révolution qui passe par les Hauts-de-France et par EuraTechnologies, de Lille à Saint-Quentin !

LA FABRIQUE : 7 startups e-commerce s'exposent chez MacArthurGlen à Roubaix