Publié le 28/11/2018 dans Accélération

18 startups dans la nouvelle promo du programme d’accélération Scale à EuraTechnologies

startups acceleration euratechnologies

La 5e promotion du programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies fait sa rentrée. FinTech, AgTech, Cybersécurité ou encore Marketing Intelligent : les domaines d’activités des startups Tech et DeepTech accélérées sont variés. Coup de projecteur sur les profils de ces startups et les attentes de leurs dirigeants.

Pour sa 5e promotion, le programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies accueille, en novembre 2018, 18 startups Tech dans le domaine BtoB réalisant déjà du chiffre d’affaires.

Les entrepreneurs de cette nouvelle promotion proviennent d’univers d’activités variés :

-5 startups en cybersécurité

-3 startups AgTech

-3 startups dans la FinTech

-3 startups dans la RetailTech

-2 startups Marketing Intelligent

-2 startups dans l’Industrie

Les startups accélérées à EuraTechnologies ont, pour la plupart, plusieurs années d’activité. L’une d’entre elles compte 25 salariés.

 

A la rencontre de l’écosystème EuraTechnologies

Pour leur première rencontre, les dirigeants de ces entreprises ont d’abord échangé sur leurs projets respectifs. Les entrepreneurs sont ensuite partis visiter le campus EuraTechnologies où sur + de 80 000 m2 sont installées plus de 300 entreprises. Ils sont allés à la rencontre de plusieurs startups de différentes tailles : Permettez-moi de construire, née il y a deux ans, Utocat créée en 2014 et enfin Claranet, qui a fêté ses 10 ans.

Les nouveaux entrepreneurs du programme d’accélération ont pu échanger avec ces dirigeants, confronter leurs problématiques et déjà bénéficier de premiers conseils.

Adrien Verhack, CEO et cofondateur de DejBox (130 salariés, 3 ans d’existence) a également livré ses enseignements. Le CEO a notamment raconté comment la startup a adapté sa stratégie de go to market pour grandir et devenir une PME de plus de 100 salariés.

Alban Pobla, CEO de Dilepix et nouveau « scaler » du programme d’accélération Scale à EuraTechnologies, compte justement s’appuyer sur « le réseau » et « le label EuraTechnologies » pour réaliser du networking et de futurs recrutements dans la région. L’entrepreneur, qui a cofondé la startup qui édite des solutions tech pour les agriculteurs, est prête « à installer une force commerciale dans le Nord ».

« Nous trouvons intéressant de rejoindre une communauté d’entrepreneurs qui travaillent dans des secteurs aussi variés pour échanger en termes de méthodes, de succès, d’échecs, de clients… Nous pourrions éventuellement construire des offres communes. C’est une bonne manière de se constituer un réseau ou en tout cas de l’agrandir » poursuit Alban Pobla.

Des entrepreneurs avec des attentes identifiées

nicolas bruneau startup euratechnologies acceleration scaleNicolas Bruneau, Président et cofondateur de Foxy Nerds Studio, basée à EuraTechnologies, rejoint lui aussi la nouvelle promotion de ce programme. « Nous pensons, mon associé et moi, qu’en se faisant challenger nous allons obtenir un regard différent sur notre produit et sur nos processes. Comme nous sommes très concentrés sur notre solution, nous n’avons pas le temps de voir les à-côtés. Avoir du recul et discuter avec des gens qui ont créé des entreprises, qui ont réussi et qui ont également connu des échecs va beaucoup nous apporter. »

L’entreprise Foxy Nerds Studio, qui veut être les yeux et les oreilles d’une marque sur sa réputation digitale, a construit sa solution de veille et de prédiction de bon buzz et de bad buzz. Parmi les thèmes qui intéressent le plus d’ores-et-déjà cet entrepreneur figure le cycle de vente, l’expérience client et les outils de fidélisation client.

Grandir, augmenter son chiffre d’affaires, acquérir une plus grande stature : les startups en voie d’accélération sont accompagnées pour industrialiser la commercialisation de leur produit ou service.

Jusqu’à présent, la startup a pu approcher quelques clients Fortune 500. Elle souhaite maintenant industrialiser les étapes de prospection client. « En tant que jeune entreprise, nous voulons renforcer notre crédibilité sur notre marché. Nous sommes très intéressés par les entraînements aux rendez-vous avec des business angels et des VCs. Tout ce que l’on cherche aujourd’hui : c’est gagner du temps. Et aller vite ! » poursuit Nicolas Bruneau. L’homme peut également tirer profit des leçons du passé car il a déjà connu une précédente expérience entrepreneuriale.

Aller vite : c’est justement le principe du programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies. Permettre à une startup à potentiel d’hyper croissance d’être accélérée en 9 mois environ. Les dirigeants bénéficient d’ateliers, de mentorat, de rencontres avec des entrepreneurs confirmés afin de structurer leur stratégie de go-to-market, c’est-à-dire construire une “sales machine” leur permettant de maîtriser et affiner leurs canaux et cycles de vente, leurs coûts d’acquisition et leur plan marketing online et offline. Les scalers sont également amenés à réfléchir sur les sujets RH et culture d’entreprise toujours dans une perspective de forte croissance de leurs ventes.

L’accélération : une étape incontournable

Pour une startup qui a entamé la phase de commercialisation de son produit ou service, l’accélération permet de s’adapter aux besoins de son marché et le cas échéant, de trouver la meilleure organisation pour faire face à la demande, en ayant acquis une dimension quasi industrielle.

« Nous sommes une équipe de deux ingénieurs. Nous avons besoin d’accompagnement sur la structuration de notre startup et la mise en œuvre d’une stratégie commerciale, pour attaquer le marché BtoB » raconte Rémi Parent, CTO de LeakWatch, startup qui œuvre dans la cybersécurité en monitorant la fuite de données des entreprises.

L’entrée de LeakWatch dans le programme d’accélération d’EuraTechnologies va lui donner les cadres d’une réflexion sur la manière de commercialiser son service et plus globalement les meilleures options de développement. « Notre V1 tourne bien déjà. Nous avons aujourd’hui besoin d’organiser notre société : recruter les bons salariés et bien les manager, envisager le futur, examiner les pistes de financement. En résumé, nous sommes en demande sur tous les sujets qui ne sont pas techniques ! »

L’intérêt du programme d’accélération d’EuraTechnologies est également de bénéficier d’une émulation commune, au sein de la promotion, et aussi par le biais des échanges lors des rencontres avec d’autres entrepreneurs de l’écosystème, des invités experts métiers et des investisseurs.

« Se retrouver avec des gens qui partagent les mêmes problématiques est un vrai atout » poursuit Rémi Parent.

alban pobla ceo dilepix

Pour Alban Pobla, la spécialisation du programme sur le marché professionnel a été déterminante. « Il n’y a quasiment pas de programme d’accélération spécialisé dans le B to B en France. Cela nous a conforté dans l’intérêt de rejoindre ce programme ». La présence de sociétés reconnues sur leur secteur au cœur du campus EuraTechnologies, telle que Sencrop qui a élaboré une station météo connectée pour le secteur agricole, est un atout et un mentorat de qualité pour cet entrepreneur.

Le dirigeant de Dilepix, qui espère finaliser une levée de fonds au plus tard début 2019, veut ensuite constituer une équipe pour transformer ses prospects en clients. « On veut vraiment accélérer sur le recrutement. On aimerait être une dizaine à la fin de l’année 2019. Ce programme d’accélération va nous donner de la visibilité et une prise de recul sur notre avancée et pourquoi pas rencontrer des investisseurs pour une série A ! »

La levée de fonds est également une option envisagée par Nicolas Bruneau de Foxynerds. « Avant de pouvoir lever, il faut d’abord montrer que l’on a une belle croissance et un track record solide. Et ensuite, je suis curieux d’avancer sur l’opportunité ou pas de lever des fonds. Nous devons accélérer maintenant car nous possédons en ce moment un avantage concurrentiel. D’ici fin 2019, notre objectif est d’être un acteur reconnu sur le marché européen de la veille. »

Et le CEO de Dilepix de conclure : « Si on veut attirer des talents locaux, il faut avoir un pied dans un programme d’accélération locale ! »

Les startups accélérées à EuraTechnologies : la promo Scale 5

Blockpulse blockpulse startup
Cautioneo cautioneo logo startup proptech immobilier
ConsultVox ConsultVox logo stratup
Foxy Nerds Studio foxy nerds studio logo
Dilepix Dilepix logo startup
Geoptima geoptima logo petit
Ittention Ittention logo startup
Leakwatch Leakwatch startup logo
Lituus Lituus logo startup
Montimage Montimage logo startup
Roadmapper
Scalia scalia logo startup
Sencrop sencrop logo startup
Shipup Shipup logo startup
Skapané logo skapane euratechnologies
Try&Fit Try&Fit logo startup petit
Ubble
Yagaan yagaan software security logo startup

 

Les chiffres clés sur la promotion Scale 5 du programme d’accélération d’EuraTechnologies

programme acceleration scale startups par euratechnologies

>Plus d’infos sur le programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies