WeLoveDevs boucle sa première levée de fonds

welovesdevs startup lille euratechnologies

Recruter des développeurs et ingénieurs informatiques peut relever parfois du véritable parcours du combattant, problématique que la plateforme WeLoveDevs, jeune startup accélérée à EuraTechnologies, fondée par Damien Cavaillès et Vincent Cotro, adresse en mettant en relation les entreprises et les développeurs en quête d’opportunités professionnelles.

La startup vient de conclure une première levée de fonds de 500 000 euros avec le fonds d’investissement Finovam Gestion, et le business angel Hervé Van Rijn, Fondateur de RH Performances, conseil en Ressources Humaines. L’occasion d’aller à la rencontre du fondateur et CEO de WeloveDevs : Damien Cavailles.

Peux-tu nous présenter ton parcours et ta startup WeLoveDevs ?

damien cavailles - we love devsJ’ai créé WeLoveDevs avec mon associé, il y a deux ans. Après une formation de développeur au sein de l’école d’ingénieur ISEN de Lille, j’ai découvert mon envie d’entrepreneuriat. Actuellement, c’est la 4e entreprise sur laquelle je travaille.

Avec WeLoveDevs, nous facilitons le recrutement des développeurs. Grâce à notre plateforme, nous permettons aux entreprises de capitaliser sur leur « marque employeur » et de mettre en place des vraies actions de marketing RH. La finalité est de donner envie aux développeurs de postuler chez nos entreprises clientes.

Nous estimons que le métier de développeur n’est pas forcément bien cerné par le recruteur. Nous voyons le recrutement comme une tâche qui doit être repensée et réalisée en amont afin de susciter l’envie chez de potentiels candidats.

Donner envie d’être candidat pour une entreprise ne fait pas partie du processus de recrutement car c’est une forme de marketing à des fins de recrutement. Cela peut se traduire par de la cooptation ou le fait d’« ambassadoriser » ses salariés en leur donnant les bons éléments de langage pour parler de leur entreprise. Ils peuvent aussi expliquer simplement pourquoi ils sont heureux d’y travailler.

Beaucoup d’entreprises ne savent pas comment le formuler ou en faire un élément différenciant, surtout pour le recrutement de profils en tension comme les développeurs et les ingénieurs informatiques. Tout l’enjeu est d’attirer ces personnes, de les fidéliser et d’en faire des ambassadeurs.

Nous avons commencé avec un site web très simple, « jechercheundev.fr », où les recruteurs potentiels laissaient leurs mails afin d’être recontactés. Dès le début, nous avons décelé chez eux un fort intérêt. Avec Vincent, mon associé, nous avons itéré et optimisé le produit avec nos clients pendant presque deux ans. Aujourd’hui, notre produit fini, avec le nouveau nom ‘WeLoveDevs’ , fonctionne et nous avons levé des fonds afin de poursuivre son développement.

Comment s’est déroulée votre levée de fonds ?

Nous avons initié assez tôt des échanges avec différents investisseurs. A la rentrée, nous avons lancé la promotion de notre nouvelle marque à travers différentes actions : organisation d’un événement, relations publiques et mise en place d’un accès freemium à différents recruteurs.

En une semaine, nous avons recueilli près de 2 000 propositions de postes. Ces metrics sont pour nous très positives : le MRR (Monthly Reccurring Revenue) est passé de 0 à 4 000 € en un mois et davantage de développeurs étaient engagés sur la plateforme après l’opération.

Cela s’explique par l’importance du bouche-à-oreille et de la cooptation entre pairs. Chaque développeur qui trouve un travail via notre solution devient ambassadeur et nous amène des contacts de son réseau. Cela nous a conforté dans nos choix et notre stratégie.

Rapidement, plusieurs investisseurs ont pris contact avec nous, même de façon informelle. Après plusieurs échanges, nous nous sommes rendu compte que notre projet n’était pas suffisamment mature à ce moment-là. Nous avons donc retravaillé le projet avec quelques-uns d’entre eux.

Justement, est-ce qu’à l’issue de ces rencontres des entrepreneurs confirmés ont montré de l’intérêt pour investir dans WeLoveDevs ?

Oui, tout à fait. C’est à cette époque que nous avons fait la connaissance d’Hervé Van Rijn, Fondateur et CEO de RH Performances. Il nous a challengé sur notre stratégie de financement. Après l’avoir retravaillée et optimisée, nous l’avons présentée à différents experts, membres du Réseau Entreprendre.

Dans la foulée, nous avons intégré le programme d’accélération d’EuraTechnologies « Scale ». L’équipe de l’accélérateur de startups d’EuraTechnologies nous a apporté un accompagnement et un coaching personnalisé de 9 mois. Nous sommes ensuite retournés auprès des investisseurs, prêts à présenter notre vision et la stratégie de développement de WeLoveDevs.

Lors d’un atelier avec le Village by CA, EuraTechnologies, et Finovam, Adrien Fatibene nous a présenté les activités du fond d’investissement qu’il dirige. Nous avons eu de nombreux échanges par la suite et ça a bien fité entre nous. Finovam a tout de suite adhéré à notre vision d’entreprise et la confiance s’est installée tout de suite. L’important pour Vincent et moi est de maintenir notre ADN et de rester fidèle à notre mission.

Finalement, le plus difficile n’est pas de trouver un investisseur, mais plutôt de trouver la bonne personne qui colle avec son projet. Aujourd’hui nous avons matché avec Finovam, mais pour une autre entreprise cela pourrait mieux fonctionner avec un autre acteur. Il n’y a pas de vérité immuable, c’est plus une question de feeling selon moi.

Quelles sont les next steps pour vous et votre startup ?

Cette levée va nous permettre de changer de braquet. Elle vient crédibiliser notre entreprise et contribue à renforcer notre image. Nos clients savent désormais que nous avons des fonds, que nos comptes sont certifiés et que nous sommes une entreprise établie avec une gouvernance solide.

C’est plus difficile de se faire référencer ou de vendre à certains clients et grands comptes lorsqu’on est une jeune startup avec 1 000€ de capital. On note d’ores et déjà des évolutions dans la relation avec certains interlocuteurs. Dans notre cas, ils savent que cette manne va nous permettre de gagner en trafic et en visibilité, avec une plateforme qui va gagner en qualité… Et ce pour le même prix.

Cette levée va également nous permettre d’accélérer nos recrutements. D’ici trois ans, une vingtaine de nouveaux collaborateurs va nous rejoindre pour soutenir nos utilisateurs. Nous pouvons ainsi faire monter en puissance le service et augmenter la valeur créée aussi bien pour les entreprises qui recrutent que pour les développeurs.

Notre ambition à moyen terme est de nous positionner comme le leader sur le marché français. Cela passe par une meilleure notoriété de notre marque auprès des développeurs. Une fois cette position acquise et consolidée, nous nous concentrerons sur un déploiement en Europe et dans le monde.

Pour finir, quelle reco ferais-tu aux jeunes entrepreneurs ?

Ne jamais renoncer, toujours persévérer !

Cela fait cinq ans maintenant que je suis dans l’univers de l’entrepreneuriat et pourtant l’idée de WeLoveDevs ne m’est venue qu’il y a seulement deux ans. Je n’ai jamais cessé de vouloir entreprendre. Je leur dirai également d’aller à la rencontre d’autres personnes, entrepreneurs, experts; comme ce fut le cas pour moi au sein de l’écosystème EuraTechnologies et d’échanger avec eux afin de s’enrichir de leurs expériences, compétences et savoirs.

+ d’infos sur WeLoveDevs

> Retrouvez les informations sur le programme d’accélération Scale
d’EuraTechnologies