Développement commercial

Dans les métiers du commerce, un business developer est un commercial qui joue le rôle d’un entrepreneur au sein de son entreprise. Il est responsable de la croissance du business et en ces termes, il est chargé de trouver de nouvelles pistes de développement. C’est un métier qui s’exerce essentiellement en BtoB, à la différence du commercial BtoC qui s’adresse au consommateur final. Le business developer est un “méta-commercial” qui va prendre de la hauteur sur le projet global et partir à la recherche de solutions, quitte à mettre en place des phases de test sur de nouvelles formules et produits pour vérifier la viabilité d’une idée et l’appétence qu’elle rencontre sur son marché.

 

Le business developer identifie les partenariats potentiels. Il recherche les sujets apporteurs d’affaires. Son métier est au croisement du commerce, du marketing et de la communication. Il va faire de la veille sur son secteur, rencontrer des prospects lors d’événements, salons, sessions de networking et faire des propositions de nouvelles offres à mettre en place via des feuilles de route après avoir recueilli les besoins de l’entreprise et de ses clients. Si les propositions sont acceptées par la direction, il va passer commande aux équipes référentes en interne pour déployer son projet (graphistes, développeurs, chargés de communication, commerciaux, juristes…) tout en veillant au bon déroulement des opérations tout au long de la chaîne de valeur. Il est très important pour ce métier d’avoir un regard transversal sur tous les métiers et de s’intéresser au fonctionnement interne de l’entreprise pour faire des propositions de nouveaux business en accord avec l’ADN de l’entreprise, mais également d’être stimulant et de savoir faire preuve de pédagogie lorsqu’il s’agit de bouleverser les acquis pour faire entrer de nouvelles dimensions dans les offres habituelles. Le business developer doit avoir un tempérament de manager, savoir recueillir les craintes et savoir convaincre les équipes et les impliquer pour plus d’efficacité. Il doit avoir une vision d’ensemble relativement transparente de l’état de santé de l’entreprise dans laquelle il travaille, connaître ses points faibles et ses points forts pour savoir où agir. Il va réaliser des études de nouveaux marchés, des audits en interne et des simulations pour se faire une idée de ce qui sera efficace à mettre en place. Il est responsable de l’élaboration du business plan ou de sa refonte.  

La formation du business developer  

Le business developer est un profil de commercial avant tout. Il est le plus fréquemment issu d’une école de commerce. Il existe également des formations universitaires qui permettent d’accéder à ce métier et des parcours de formation privés. Un commercial affiche en moyenne un diplôme bac +5. A la sortie d’école, le business developer est encore trop junior pour mettre en place de nouvelles stratégies commerciales en entreprise. Il va souvent se former en tant que commercial sur le terrain pour se rôder au métier et tester divers environnements. L’idéal étant pour lui d’avoir des expériences professionnelles variées afin d’avoir une vision d’ensemble de la vie en entreprise et de ses enjeux commerciaux. 

 

Un profil très recherché en startup  

Dans une startup qui a besoin de monter en croissance très rapidement, le business developer est un profil idéal, au service de cette croissance. C’est un stratège créatif qui va identifier de nouvelles opportunités et aider à la mise en place de nouvelles idées. C’est un peu la caution “audace” de l’entreprise, qui va l’aider à sortir des clous pour tenter de nouvelles choses. C’est parce que ce profil est en “mission” en quelque sorte pour l’entreprise, pour une période de temps que les startups font fréquemment appel à lui en freelance ou passent par le biais de SSII. Un bon business developer est une personne enthousiaste et motivée, qui va intégrer l’équipe d’une startup comme une personne “tremplin” pendant une période d’un mois à une année ou plus, selon les besoins qui s’expriment. C’est un profil qui a besoin de forte motivation, si la mission relevée se termine au bout d’un certain temps et que le profil est internalisé à l’entreprise, il faudra lui trouver de nouvelles missions pour le stimuler ! 

Pour être embauché en tant que business developer à Lille et en particulier dans l’une des startups technologiques d’EuraTechnologies, il faut afficher des compétences à la fois commerciales et techniques et rester au fait des avancées technologiques.  

LA FABRIQUE : 7 startups e-commerce s'exposent chez MacArthurGlen à Roubaix