3 questions à Martin Ducroquet et Michael Bruniaux, co-fondateurs de Sencrop : d’une startup agtech de 10 personnes à une levée de 10 millions de dollars !

sencrop levee fonds startup agtech agriculture connectee

Les solutions de Sencrop sont utilisées par plus de 5.000 professionnels dans plus de 10 pays en Europe.  La startup qui édite des solutions Saas spécialisées dans l’agriculture, signe une levée de fonds de 10 millions de dollars. Sencrop, née à EuraTechnologies, Lille, compte accélérer sa croissance en France et se déployer à l’international.

Deux ans après une première levée de fonds, Sencrop boucle un nouveau tour de financement de 10 millions de dollars en janvier 2019.  La startup agtech, agriculture connectée, propose des solutions pour analyser et traiter en temps réel des données des acteurs agricoles depuis leurs champs. Les capteurs et applications Sencrop conseillent ainsi les agriculteurs notamment sur des actions concrètes en cas d’alerte gel ou d’alerte maladie par exemple.

 

D’une startup de 2 personnes à une levée de fonds de 10 millions de dollars. Quelles ont été les étapes clés de l’ascension de Sencrop ?

« En trois ans, nous avons franchi plusieurs belles étapes. Nous sommes effectivement passés de deux associés fondateurs accompagnés de deux collaborateurs au départ, à 10 salariés en 18 mois et maintenant, notre équipe compte 30 personnes à Lille.

Notre présence à EuraTechnologies a d’ailleurs beaucoup contribué à notre histoire. Nous avons pu nous constituer un réseau, rencontrer la communauté AgTech d’EuraTechnologies, bénéficier de connexions et d’échanges et nous appuyer sur Le Village by CA. Il a été un vrai catalyseur pour nous faire connaître dans la communauté agricole. C’est aussi grâce aux équipes d’EuraTech’ que nous nous sommes rencontrés, Michael Bruniaux, mon associé, et moi-même !

Dans les grandes étapes, je retiens deux prix : le SIMA Innovation Award de février 2017, qui nous a apporté la reconnaissance de la profession sur la qualité de nos produits, la pertinence de notre offre collaborative et une visibilité internationale. Et puis cette année, en janvier 2019, nous recevons le SIVAL d’argent, décerné à Angers, pour notre tout nouveau capteur LeafCrop. Ce prix nous ouvre les portes de la viticulture et de l’arboriculture. Ces deux récompenses, décernées par les deux plus grands salons agricoles, marquent un vrai tournant dans la vie de Sencrop.

La signature de deux grands comptes compte énormément dans notre succès. Je pense à la coopérative Unéal qui nous a fait confiance 6 mois seulement après notre démarrage avec l’achat de 150 capteurs. Et puis la Chambre d’agriculture d’Île-de-France pour qui nous avons fourni en 2018 plus de 500 capteurs connectés pour équiper les départements agricoles franciliens. Pour travailler en confiance avec ces grands comptes, la validation de la qualité de nos données par Arvalis, un institut technique référent dans l’agriculture, a été un facteur différenciant, au-delà du côté communautaire de notre solution.

L’enjeu pour ces groupements, que ce soient des coopératives, des négoces de céréales, des syndicats de vignerons, des chambres d’agriculture, des maisons de champagne, des assureurs, ou des semenciers, est à la fois de mieux conseiller leurs agriculteurs autour de données fiables et de qualité, et de proposer de nouveaux services à valeur ajoutée. Sencrop participe activement à la digitalisation de l’agriculture, et se positionne au service des agriculteurs pour qu’ils réduisent leurs risques (agro-climatiques, maladies, sanitaires, gel, perte de récolte, rendements, …) grâce à des données ultra-locales. »

 

En quoi vos solutions technologiques sont-elles leaders sur le marché agricole ?

« Nous sommes l’une des seules startups à dimension européenne et internationale à proposer une solution SaaS à destination de tous les acteurs du monde agricole. Nous installer à Lille, à proximité de la Belgique et des Pays-Bas, nous a permis d’aller très vite sur ces marchés agricoles de référence car notre projet est d’abord et avant tout européen.

Chez Sencrop, nous avons à cœur d’apporter du conseil personnalisé au monde agricole grâce à la donnée. Notre application collaborative, un capteur agro-météo, intéresse tous les agriculteurs, quelle que soit la taille de leur exploitation, leur spécificité -agriculture bio, raisonnée, traditionnelle- ou la pénétration de leur marché agricole.

La donnée ultra locale leur permet d’avoir accès à des services personnalisés pour intervenir au bon moment au bon endroit : c’est l’agriculture de précision. Notre capteur, qui est personnalisable en fonction des besoins, apporte des informations agro-météo précieuses : pluviométrie, hygrométrie, température, vitesse du vent, rafales de vent, direction du vent, alerte gel et humectation de la feuille avec notre nouvelle innovation Leaf Crop. Grâce à l’analyse de ces données, l’application Sencrop est capable de déclencher des alertes. Ainsi, à 3 heures du matin par exemple, un vigneron ou un arboriculteur peut mettre en place ses bougies ou ses systèmes de lutte anti gel dans ses vergers ou ses vignes. Les agriculteurs peuvent aussi se connecter en un clic, au travers de la plateforme Sencrop, à des OAD (outils d’aide à la décision), pour détecter l’arrivée de maladies, comme le mildiou, l’oïdium, la tavelure, la septoriose, la sclerotinia…»

 

Quels vont être vos axes de développement ?

« 2019 sera une année de forte croissance pour Sencrop. Nous voulons passer de 30 à 50 personnes dans notre siège de Lille. Les recrutements sont intenses sur divers métiers en marketing digital : CMO, acquisition client, trafic manager ; en vente avec des responsables commerciaux ; en développement informatique avec des postes de développeurs front end et back end, de data scientists, et enfin sur des postes d’ingénieur hardware et de logisticien. Nous recrutons des talents ! Tous ceux qui veulent participer à la révolution digitale et agro-environnementale de l’agriculture sont les bienvenus. L’Europe a une carte à jouer.

Nous avons déjà 6 nationalités représentées dans notre équipe. Nous recrutons des profils internationaux pour appuyer notre croissance en Europe où nous sommes déjà présents dans 10 pays. Notre enjeu : être le leader et référent européen de la donnée agricole dans les 3 ans qui viennent. Sencrop connaît une croissance actuelle de plus de +100%. Nous sommes très confiants !»

La cérémonie du gong de Sencrop à EuraTechnologies

Sencrop, startup agtech

Créée en 2016 au sein de l’incubateur d’EuraTechnologies, Sencrop accompagne les professionnels agricoles dans leur prise de décision. La startup édite des solutions Saas qui donnent aux agriculteurs notamment des conseils personnalisés et ultra-localisés. La startup a levé 1,4 millions d’euros en janvier 2017. Elle annonce une deuxième levée de 10 millions de dollars en janvier 2019. Cette levée, opérée par BPIfrance via le fonds Ecotechnologies dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, a vu le jour avec les partenaires NCI Waterstart, Nord Capital Partenaires et The Yield Lab, un fonds AgTech nord-américain et ses actionnaires historiques, Demeter et Breega Capital.  A noter que Sencrop est membre du réseau Village by CA, partenaire de Hodefi, et membre du Hardware Club.

Entreprises concernées

Actualités reliées

Straton IT lève 1 million d’euros

Publié le 11/06/2019 dans Levée de fonds

    Installée à EuraTechnologies depuis 2008, la société Straton IT dirigée par Frédéric Hay, 49 ans, boucle une levée de fonds d’1 million d’euros. Enjeu de ce nouveau tour de table : renforcer la commercialisation de son robot Corrium qui, grâce à l’Intelligence Artificielle, analyse et prescrit des actions pour optimiser les équipements informatiques professionnels. […]

Lire

Levée d’1 million d’euros : Permettez-moi de construire veut capitaliser sur sa data

Publié le 15/05/2019 dans Accélération, Levée de fonds

>Plus d’infos sur Permettez-moi de construire >Infos et candidatures pour rejoindre le programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies  

Lire