Portrait d’entrepreneur : Simon Laurent, CEO Havr

portrait entrepreneur startup havr simon laurent

La startup Havr développe BrightLock, une serrure connectée qui se déverrouille grâce à la lumière d’un smartphone. Elle est repérée par le magazine Challenges pour son classement des 100 startups où investir en 2019. Cette même année, Havr, intègre l’accélérateur d’ EuraTechnologies, et rejoint en parallèle l’accélérateur californien Plug & Play Smart Cities. Rencontre avec Simon Laurent, 24 ans, son CEO.

L’erreur la + classique pour un entrepreneur ?

Mal s’associer. Cela ne m’est pas arrivé ! (rires). Je me suis associé avec la bonne personne. Une autre erreur classique pour un entrepreneur est une erreur sur le temps : c’est-à-dire attendre trop longtemps et ne pas assez lever de fonds dès la première fois.

En France, je remarque qu’on ne lève pas assez de fonds pour être compétitif. L’entrepreneur réfléchit à la française : il faut d’abord réaliser une preuve pour une levée et conséquence : ils lèvent petit à petit par tranche de 6 mois. Or le processus de levée de fonds est épuisant. Aux US, Magic Leap -startup qui développe une technologie de réalité augmentée- a levé 2 milliards sans avoir de produit sur le marché !

 

Ton premier jour à EuraTechnologies ?

Si je résumais en deux mots ce serait « grand ». J’ai trouvé les bâtiments très sympas et très beaux. Ensuite je dirai « excitant » car enfin je pouvais rencontrer d’autres entrepreneurs qui en étaient au même stade que mon associé et moi-même. C’était en avril 2018.

 

Ton meilleur souvenir d’entrepreneur ?

Le mac do après la première levée de fonds, sur une aire d’autouroute. Les deux dernières semaines du closing étaient épuisantes. En rentrant vers Compiègne, j’y emmène guillaume, ingénieur mécanique. C’était la décompression !

 

Négocier avec une banque ou convaincre un business angel ?

Je préfère parler à une banque car cela coûte moins cher d’emprunter de l’argent que de donner des actions (rires). Les deux interlocuteurs ont la même envie : t’apporter de la valeur pour t’aider à maturer ta réflexion. Cependant, les banques attendent de la commercialisation pour t’aider, les business angels arrivent en amont : ce qui est différent. Les deux t’aident en tout cas à structurer ton business plan.

simon laurent startup havr euratechnologies

Ce que tu n’oses pas avouer et dont tu as (un peu) honte :

Je ne disais pas que j’étais encore étudiant quand je créais ma boite. Le statut d’étudiant-entrepreneur n’est pas courant en France. J’avais peur que cela soit bloquant pour lever des fonds. Certaines personnes me l’ont bien fait remarquer. Et finalement, mes études se sont bien terminées avec mon diplôme d’ingénieur informatique de l’Université de Technologie de Compiègne.

L’entrepreneur que tu admires ?

François Péccoud, âgé de 75 ans. Polytechnicien, chercheur, il a monté plusieurs sociétés et vers 55 ans, il a pris la présidence de l’université de Compiègne. Il est un personnage que j’admire grâce à sa maîtrise du langage : dans une réunion, personne ne va à son encontre. Quand nous l’avons rencontré, il a bien démonté notre projet mais dans une démarche constructive !

Ta plus belle rencontre ?

Je dirais les deux entrepreneurs Pierre Guirard et Hervé Allard. Pierre Guirard a créé le site de vente de pneus WYZ. Il est d’une grande humilité. Je l’ai rencontré au tout début du projet Havr. C’est le leadership incarné, un meneur d’hommes. Quant à Hervé Allard, il dirige le groupe de quincaillerie Trenois Descamps, fondé en 1903. J’ai fait sa connaissance pendant notre levée de fonds. Nous sommes restés deux heures à discuter avec passion, un matin dans une boulangerie d’Arras, seul commerce ouvert à ce moment-là. Il a l’œil qui brille !

Le nouveau service digital découvert cette semaine ?

Notion, un outil de gestion de société. Il est très collaboratif et très simple d’utilisation. C’est une sorte de gros Wikipédia interne, mieux structuré qu’un google drive.

Sinon ma révolution digitale c’est clairement l’iPad Pro. J’ai fait le pari de faire la transition d’un ordi portable à une tablette pro et je ne reviens pas en arrière ! Les prises de notes au stylet sont converties directement en pdf version texte. C’est génial car je peux envoyer rapidement mon compte-rendu.

 

La newsletter à laquelle tu es abonné :

Celle des Echos Economie

Tes 3 applis préférées :

WhatsApp, Spark, Instagram

Apple ou Android :

Apple

Internet : miracle ou calamité ?

Miracle

havr serrure connectee lumiere smartphone

Le fond d’écran de ton smartphone :

Le logo de Havr

Quelle licorne aurais-tu rêvé de fonder ?

Dans le secteur de l’énergie. Je n’ai pas de nom en tête, mais à coup sûr une startup qui change la façon dont on consomme de l’énergie et assure une transformation énergétique.

Il y a aussi la startup Devialet que j’aurai aimé monter, pour la qualité de ses enceintes.

L’appli que tu aurais rêvé d’inventer :

Shazam. Son fonctionnement est hyper simple : un seul bouton ! C’est juste incroyable ce qu’ils ont fait.

Ta playlist préférée sur Spotify ?

Quiet Moment

Tes 3 morceaux préférés du moment ?

Pure Imagination de Stephanie Tarling, Survivor de 2WEI, Limit to Your Love de James Blake.

Ta chanson pour travailler :

Des airs de piano, je n’ai pas un morceau en particulier.

Ta méthode pour te décontracter ?

Couper toute technologie !  J’ai une organisation de fonctionnement très militaire. Lever entre 5h et 5h30, course à pied de 45 min, petit-déjeuner, traitement de mes mails de 7h à 9h. Et ensuite je pars au bureau.

J’accepte les coups de fil entre 18h et 19h. Ensuite, je dîne et plus aucun écran après 20h. Je bouquine puis je fais 10 minutes de méditation et je me couche.

Latte ou espresso ?

Latte.

Ta destination de voyage ?

 Saint-Pétersbourg.

Ce que tu aimes faire en dehors du travail :

Du sport. Je suis un grand fan de course à pied. J’ai longtemps fait du rugby et du golf également.

Ton livre de chevet ?

« Fast Second: How Smart Companies Bypass Radical Innovation to Enter and Dominate New Markets » de Constantinos Markides et Paul Geroski, professeurs à la London Business School.

Ton héros de série préféré et pourquoi ?

 Frank Underwood dans House of Cards. Sa capacité à manipuler la langue me fascine. Les mots sont bien plus forts que toute autre chose !

Le trait de personnalité dont tu es le plus fier ?

Travailleur

L’habitude que tu aimerais perdre (prendre) ?

J’aimerai perdre les repas du soir à base de pain et fromage.

Si tu te réincarnais : Gandhi ou Christophe Colomb ?

Christophe Colomb.

Ta devise ?

« Toujours tout donner pour ne rien regretter »

Dans 5 ans, tu te vois où ?

Toujours dans la même société, avec un rayonnement international !

L'équipe de Havr

equipe startup havr

L’innovation de Havr :

une serrure qui se verrouille et se déverrouille grâce à la lumière d’un smartphone.

 

 >+ d’infos sur Havr

Havr en chiffres

Février 2016 : premiers tests

Octobre 2017 : création de Havr

Juillet 2018 : levée de fonds

Avril 2018 : entrée dans le programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies

Décembre 2018 : premières ventes

Avril 2019 : 17 collaborateurs

JE M’INSCRIS À LA NEWSLETTER

Stay tuned ! Innovations, entrepreneuriat, incubation, accélération, emploi, transformation numérique, events, ...

Entreprises concernées

Actualités reliées

Parole d’entrepreneur : Charles Christory, CEO Adictiz

Publié le 27/05/2019 dans Entrepreneuriat

  Charles Christory, CEO, a créé Adictiz en novembre 2009 à EuraTechnologies. De ses premiers mois d’entrepreneur aux opportunités business permises par la proximité entre startups, le chef d’entreprise retrace son parcours à EuraTech.   «Notre mission chez Adictiz est d’aider les marques à performer par le jeu. -EuraTechnologies c’est trois choses essentielles. La première […]

Lire

Parole d’entrepreneur : Gonzague Lefebvre, CEO VisioTalent – CleverConnect

Publié le 09/05/2019 dans Entrepreneuriat

  Gonzague Lefebvre, 30 ans, a cofondé VisioTalent après une période d’incubation puis d’accélération à EuraTechnologies. La startup, qui a créé un outil d’aide au recrutement pour les entreprises, raconte son parcours d’entrepreneur. De ses débuts au rachat par CleverConnect jusqu’aux mentors des programmes d’incubation et d’accélération : voici son témoignage.     -« Chez CleverConnect, nous développons […]

Lire

Yagaan, pionnière du « security by design » pour les développements logiciels et accélérée à EuraTechnologies

Publié le 30/04/2019 dans Accélération

Fondée par Hervé Le Goff, 54 ans, et deux associés, Yagaan est née en Bretagne, à Rennes. La startup offre un produit de Security by Design qui permet aux développeurs de repérer les failles dans le code source en cours de développement. Interview de son co-fondateur Hervé Le Goff.   Après 25 ans de carrière […]

Lire