Levée d’1 million d’euros : Permettez-moi de construire veut capitaliser sur sa data

equipe-permettez-moi-de-construire-startup euratechnologies

La startup annonce une levée de fonds d’1 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de business angels. Permettez-moi de construire, qui édite un service de facilitation du permis de construire, compte proposer à ses clients des partenariats avec des acteurs de l’habitat et des travaux en capitalisant sur la data recueillie.

 

Créée en 2014 par Aurélien De Nunzio, la startup Permettez-moi de construire annonce en avril 2019 sa deuxième levée de fonds : 1 million d’euros. Ce nouveau tour de table fait suite à une première levée de 400 000 euros réalisée en 2017 auprès de Finovam Gestion.

Cette deuxième levée va permettre à la startup, basée à EuraTechnologies Lille, de poursuivre son développement et d’accélérer sa croissance en exploitant notamment la valeur de sa data.

« Nous estimons entre 20 et 30 millions d’euros la valeur de travaux détectés grâce à notre solution de facilitation de permis de construire » explique son CEO Aurélien De Nunzio.

Lorsqu’un client utilise le service, il renseigne des informations précises sur ses projets de travaux. Permettez-moi de construire les transforme ensuite en data. « Nous connaissons le timing du projet, ses caractéristiques, les matériaux utilisés, la date de début des travaux et comment ceux-ci vont être réalisés en autonomie ou avec un professionnel par exemple » poursuit le dirigeant. « Notre service détecte ainsi des projets de travaux très tôt ».

Valoriser sa data : un enjeu pour la startup

application permettez moi de construireL’obtention d’un permis de construire est un processus laborieux quand il est instruit sans intervention extérieure. Permettez-moi de construire intervient en tant que facilitateur grâce à son service 100% en ligne qui accompagne le propriétaire tout au long de son parcours. Chaque mois, 100 000 visiteurs uniques organiques se connectent à Permettez-moi de construire et 50 demandes d’accompagnements arrivent quotidiennement.

« Notre service, qui est fonctionnel et maintenant reconnu sur le marché, avec un modèle économique sain et des revenus en croissance, constitue la première brique de notre modèle économique » ajoute Aurélien De Nunzio. « Nous voulons maintenant développer la deuxième brique : l’exploitation de la data que nous recueillons. »

Concrètement, le client de Permettez-moi de construire va se voir proposer des partenariats personnalisés en fonction de son projet de construction ou de rénovation, dans tous les domaines de l’habitat par exemple pour son assurance, la décoration de son futur logement ou encore du courtage en prêt.

 

Renforcer sa présence sur le marché des travaux et de l’habitat

« Avec cette nouvelle proposition de service, notre client pourra vivre une expérience complète : du permis de construire à la réalisation de ses travaux. »

La mise en place des nouvelles fonctionnalités sur la plateforme sera réalisée à l’été 2019. La mise en relation du client avec des partenaires liés au domaine de l’habitat a été suggérée par des clients directement puis bêta testée au cas par cas par les équipes de la startup.

Et pour préciser l’utilisation des informations remplies par les clients : « la donnée sera uniquement partagée si le client sélectionne le partenaire. Nous voulons que le client continue à vivre la meilleure expérience possible.»

 

De nouveaux recrutements et développements

permis de construire startup lille euratechnologiesCette levée de fonds marque également le renforcement de ses équipes. La startup compte aujourd’hui 15 collaborateurs et a lancé de nouveaux recrutements notamment pour ses services commercial, marketing et technique internalisés à EuraTechnologies Lille.

Aurélien De Nunzio souligne aussi la volonté de tester « de nouveaux leviers d’acquisition » afin de franchir le cap des 100 demandes d’accompagnements quotidiennes. Le CEO estime que courant 2019, Permettez-moi de construire attirera « autant de visiteurs uniques que de particuliers qui obtiennent chaque année un permis de construire sur le marché français. »

Jusqu’à présent, la startup gère son acquisition client de manière organique, grâce à son référencement naturel et à sa partie magazine où elle met en avant ses « habitants » ou clients.

 

Des nouveaux entrants au capital

Trois nouveaux actionnaires marquent leur entrée au board de la société : Éric Larchevêque fondateur et CEO de Ledger, Bertrand Quenot ancien président du groupe international d’équipement de chantier Algeco et North Digital Angels réseau de Business Angels lillois.

« Nous avons tout de suite accroché avec eux. Eric Larchevêque, nous a tout de suite apporté ses conseils précieux et nous a notamment permis d’améliorer nos process de vente » confirme Aurélien De Nunzio.

La startup a été incubée dans la cellule innovation de Leroy Merlin à Lezennes, dans le Nord, lors de la période d’alternance d’Aurélien De Nunzio. Depuis 2017, Permettez-moi de construire s’est installée à EuraTechnologies Lille et a bénéficié du programme d’accélération Scale.

En octobre 2018, la startup remporte le grand prix du concours de pitch du Sommet des Startups de Lille organisé par Challenges et Sciences et Avenir.

 

En images :

Le 15 mai 2019, l’équipe de Permettez-moi de construire a sonné le gong d’EuraTechnologies pour célébrer cette bonne nouvelle.

 


 

 

 

Je m’inscris à la newsletter

Stay tuned ! Innovations, entrepreneuriat, incubation, accélération, emploi, transformation numérique, events, ...

>Plus d’infos sur Permettez-moi de construire
>Infos et candidatures pour rejoindre le programme d’accélération Scale d’EuraTechnologies

 

Entreprises concernées

Actualités reliées

Accélération : 4 entrepreneurs racontent leur phase de structuration au sein d’EuraTechnologies

Publié le 24/01/2019 dans Accélération

Politique commerciale, stratégie d’entreprise, gestion des ressources humaines… Les startups accélérées à EuraTechnologies sont accompagnées sur le chemin de la croissance.  Quatre entrepreneurs racontent ce qu’ils ont changé dans leurs axes de développement grâce au programme d’accélération Scale. « Le programme Scale apporte des outils dans la conduite et l’approche du business. C’est une vraie boite […]

Lire

Cautioneo : une levée d’amorçage de 350 000 euros avec Marc Menasé et Kima Ventures

Publié le 29/10/2018 dans Accélération, Levée de fonds

  Ils voulaient un avis sur leur business-model et viennent de boucler une première levée de fonds auprès du business angel Marc Menasé et du fonds d’investissement Kima Ventures. Julien Chenet, CEO de Cautioneo, dévoile les coulisses de la réalisation de cette première levée de 350 000 euros par la jeune startup.   L’idée de Cautioneo […]

Lire