Financement
Quels dispositifs pour les startups ?

EuraTechnologies, facilitateur du financement des startups

louer-bureau-lille-euratechnologies-pmdc

Avec ses programmes d’accompagnement, START pour l’incubation de startup,  SCALE pour l’ hyper-croissance de startups et GROW pour l’accélération à l’international, EuraTechnologies facilite la mise en relation entre les entrepreneurs et les investisseurs. Les Startups Managers préparent les entrepreneurs à leur sollicitation des acteurs du financement avec des ateliers, des sessions de formation, leur coaching et l’organisation de permanences métiers avec des experts en droit, en finance, en RH… Les sessions de préparation misent sur l’acquisition de la vision investisseur et la nécessité d’apprendre à pitcher devant des investisseursSelon le périmètre d’activité et le potentiel de la startup, les startups Managers aiguillent les entrepreneurs vers des acteurs du financement et peuvent organiser des rendez-vous ciblés. 

Au cours des événements spécialement pensés pour les entrepreneurs, EuraTechnologies rapproche les startups et les investisseurs avec des sessions de pitchs devant un parterre d’investisseurs, des présentations à des fonds d’investissement en capital risque, Business Angels sous forme de rendez-vous one-to-one. 

Investir dans une startup 

Pour assurer son développement, une startup rencontre très vite un besoin de financement. L’entrepreneur qui vient de créer sa startup peut trouver des sources de financement dans son entourage, famille et amis (Love Money). Il devra cependant élargir le cercle de ses investisseurs en proportion avec l’accroissement de ses besoins financiers. Prêt d’honneur, crowdfunding, crowdlending, ouverture du capital : voici quelques moyens pour une statup de se financer. 

Le profil des investisseurs en startup est varié : un VC (Venture Capitalist), un business angel, un établissement bancaire, un investisseur institutionnel L’investisseur s’engage alors en faveur de l’émergence d’entreprises innovantes au sein de La French Tech et soutient le développement de futurs champions du numérique ou finance l’expansion d’une startup mature.  Des entrepreneurs à succès participent également au financement de startup : en investissant par exemple eux-mêmes dans un fonds d’investissement. 

En fonction du degré de maturité de la startup, les projets sont financés par différents types d’investisseurs  :

Certains sont spécialisés en amorçage, c’est-à-dire au démarrage de l’existence de la startup et souvent, elle n’a pas encore effectué la commercialisation de son produit ou service. L’investisseur ou les investisseurs croient au potentiel du modèle économique et des prévisions de vente de la startup.  

La startup financée en phase d’amorçage (ou seed) réalise son premier tour de table (levée de fonds). Ensuite, la levée de fonds en Série A correspond au deuxième tour de table : les dirigeants de la startup financent son accélération, la scalabilité de son business model, son développement à l’international et l’atteinte, à terme, de sa rentabilité. La Série B est l’étape d’après : la startup possède une belle courbe de traction, de solides résultats commerciaux et poursuit son expansion avec cette nouvelle levée en rachetant des concurrents par exemple, en ouvrant de nouveaux marchés étrangers. La Série C est la troisième levée pour la startup, celle qui marque l’explosion commerciale de l’activité de la startup et sa réussite. 

À chaque levée de fonds, les indicateurs prévisionnels ou réalisés sont les premiers outils analysés par les potentiels investisseurs.  

Avoir fait ses preuves pour convaincre des investisseurs

workshop-permanence-metier-experts-euratechnologies

Les investisseurs pourront demander une preuve du concept auprès d’un ou plusieurs clients tests, la finalisation du prototype ou un MVP (minimum viable product) ainsi que des premiers documents financiers qui montrent la réalisation du chiffre d’affaires et les commandes prévisionnelles. Ils attendent un retour sur investissement et suivent régulièrement la progression des indicateurs de l’entreprise, notamment son état financier.  

Les rendez-vous avec les investisseurs sont l’occasion pour le ou les dirigeants de montrer l’intérêt de son innovation, la construction de son équipe et d’apporter des informations sur les perspectives financières de la startup. Le CT0 peut accompagner l’entrepreneur et répondre par exemple aux questions techniques ou d’évolutions possibles. 

Les VCs ou Venture Capitalists financent le plus souvent des startups à fort potentiel de croissance. Les jeunes startups tech ont rapidement besoin de fonds pour embaucher, recruter des profils confirmés, finir le développement de leur innovation, accélérer la commercialisation du produit ou service. 

Un accompagnement des entrepreneurs

L’investisseur qui apporte son appui financier peut vouloir réaliser un accompagnement de la startup : ateliers autour de la stratégie commerciale, mentorat, rendez-vous business… Les investisseurs suivent ainsi personnellement le développement de la jeune pousse et assument les rôles de coach ou mentor.  

Porteurs de projets : déposez votre candidature au programme d'incubation START