Insertion : Showroomprivé forme les ecommerçants de demain à Roubaix

ecole showroom prive roubaix promotion diplome

 

A Roubaix, l’Ecole Showroomprivé forme chaque année 50 demandeurs d’emploi aux métiers du commerce digital, en partenariat avec EuraTechnologies. La formation se poursuit au cœur des locaux de l’incubateur et accélérateur d’EuraTechnologies « Blanchemaille », siège historique de La Redoute. Un seul objectif : redonner de l’emploi à des jeunes grâce à une formation qualifiante.

 

Success story française du e-commerce, Showroomprivé et ses 1150 collaborateurs s’impliquent dans l’insertion et la formation au numérique. En parallèle de l’ouverture d’un site de production à Roubaix, les co-fondateurs Thierry Petit et David Dayan, agissent concrètement sur le terrain pour l’emploi dans le numérique en Hauts-de-France. L’école des métiers du e-commerce, lancée en janvier 2017 par la Fondation Showroomprivé est basée dans les locaux de l’incubateur et accélérateur de startups d’EuraTechnologies – Blanchemaille – à Roubaix. Elle poursuit la vision et les valeurs de formation et d’insertion portées par les fondateurs de notre écosystème. Un outil puissant pour accompagner les demandeurs d’emploi vers les métiers aussi riches que variés d’un secteur en constante révolution.

50 apprenants par an prêts à se lancer sur le marché de l’emploi

Avec deux sessions par an, de 20 à 25 personnes par promotion, l’école du e-commerce ambitionne de former 50 demandeurs d’emploi chaque année. La première promotion a intégré le site « Blanchemaille » en mars 2017, et la quatrième est sur les rails depuis le 25 mars dernier, il y a seulement quelques semaines. Durant ces 6 mois de formation, les sujets abordés sont très larges pour permettre à chacun de trouver sa voie. Axelle Prieur, responsable du projet chez Showroomprivé, nous en dit plus sur la formation dispensée dans les locaux de Blanchemaille à Roubaix :

“Le format est simple : 6 mois de formation pour former les apprenants de façon très concrète aux métiers du e-commerce suivis de 6 mois de stage dans une entreprise (partenaire). Nous formons des “couteaux suisses” dans le domaine du numérique pour offrir un maximum d’options de sortie de formation avec comme objectif un retour à l’emploi durable. Notre but est de viser une employabilité au sens large sur le marché du travail local et pourquoi pas national.

La formation est innovante et différente parce que nous travaillons principalement sur des cas pratiques. Notre objectif est de former des profils malins, à l’affût des mutations de leurs métiers, qui sont sensibilisés à la veille et qui sont pro actifs. Les métiers évoluent tellement vite que nous souhaitons inculquer une attitude et une ambition en plus du savoir-faire”.

Le “savoir-métier” plus pointu et la spécialisation se font bien souvent sur le terrain, en partant des bases solides fournies pendant les 6 mois de formation. La Fondation Showroomprivé propose une formation avec beaucoup de mise en pratique dispensée par des professionnels qui sont experts dans leur domaine et travaillent dans le e-commerce. Cette prise avec le réel est primordiale dans la démarche de formation.

L’appui du Groupe Showroomprivé se ressent dans l’ensemble du projet, et notamment dans la pédagogie. Axelle va plus loin : “dans la construction de la formation nous avons choisi une approche mixte avec 50% de collaborateurs Showroomprivé et 50% d’intervenants d’entreprises partenaires. C’est indispensable pour avoir une vision globale des métiers du e-commerce. Aujourd’hui un métier de community manager chez Showroomprivé, dans une startup, ou en agence web, ce sont 3 métiers différents. Notre objectif est d’apporter toutes les clés aux apprenants afin qu’ils trouvent le métier qui les fait vibrer dans l’entreprise qui sera en adéquation avec leur plan de carrière et leurs ambitions”.

Objectif : favoriser le développement économique du territoire

Développer une école du e-commerce à Roubaix dans le quartier de l’Alma est porteur de sens quand on pense à l’histoire du territoire et à ses difficultés économiques actuelles. En pleine reconstruction économique et sociale, Roubaix a besoin de ces initiatives pour accompagner les citoyens dans leur reconversion, pour sortir les demandeurs d’emploi du chômage, et aider les décrocheurs scolaires à retrouver une formation qualifiante.

 

ecole showroom prive roubaix formationPour Axelle Prieur, cette implantation à Roubaix fait sens : “La base du projet est de lutter contre une facture du numérique qui est en train de s’opérer, de former des personnes éloignées de l’emploi et ou de la formation et donc de redynamiser des villes telles que Roubaix et plus particulièrement le quartier de l’Alma où se situe l’incubateur et accélérateur de startups d’EuraTechnologies “Blanchemaille”. C’est le lieu où nous devions être: les anciens locaux d’un acteur historique comme La Redoute, à deux rues d’ailleurs du lieu de la formation ce qui nous permet de créer les ponts avec leurs collaborateurs intervenants”.

Autre point à signaler, chose rare dans les métiers du numérique aujourd’hui très masculins, “nous avons fixé la parité comme condition sine qua none pour toutes nos promotions, dans la quatrième session qui vient de démarrer nous sommes même à un chiffre de 65% de femmes !”.

L’originalité de la formation proposée par l’Ecole du e-commerce est aussi simple que déstabilisante : il n’y a aucun pré requis nécessaire ! L’idée est de pouvoir accueillir des profils très variés (la plupart du temps à niveau bac ou inférieur) et de mélanger un maximum de parcours pour construire des promotions dynamiques par leur diversité.

Un partenariat fructueux avec EuraTechnologies

La présence au coeur des espaces de “Blanchemaille” crée des liens entre les équipes de l’école, les apprenants, et les entrepreneurs de l’incubateur. Les synergies se font à travers les stages, plusieurs startups d’EuraTechnologies à Roubaix, ont déjà accueillies des stagiaires. Comme le dit très bien Axelle, “La chance de cette formation est d’avoir un large réseau de partenaires que nous construisons depuis le début. Chaque journée d’atelier avec un intervenant de l’écosystème est aussi présenté comme un entretien de recrutement qui peut déboucher ensuite sur un stage”.

Des ponts existent aussi avec l’incubateur et l’accélérateur EuraTechnologies à Lille. Chaque promotion bénéficie d’une visite des locaux et de quelques entreprises et centres de recherche (Les Cachotières, Adictiz, le CITC…) afin de se faire leur propre idée des métiers du numérique, de la vie professionnelle dans la tech et le e-commerce. Un bon moyen pour les futures recrues e-commerce de découvrir l’écosystème tech de la région et tisser des liens avec les entrepreneurs innovants locaux. De quoi s’inspirer et se lancer bientôt …

Un impact réel et direct sur l’emploi

ecole showroom prive roubaixMieux que des longs discours, nous avons voulu rendre compte de la réalité de ces premières promotions avec les principaux intéressés, côté apprenants et côté entreprise. L’histoire de Samuel, roubaisien, est particulièrement éclairante et inspirante. Son parcours n’a rien de conventionnel, et il s’épanouit professionnellement et personnellement aujourd’hui après son passage à l’Ecole Showroomprivé dans les locaux de Blanchemaille : “J’ai fait un BTS électrotechnique, j’étais électricien sur les chantiers. Je visais les bureaux d’études, mais après plusieurs missions d’intérim je ne trouvais rien de pérenne. Il fallait que je réfléchisse à me reconvertir, et je me suis formé aux métiers du bois. Je travaillais sur du mobilier avec des matériaux de récupération, ça me plaisait vraiment mais c’était un CDD d’insertion à durée limitée et sans grands espoirs d’embauche. Ma responsable de l’époque m’a parlé d’un prospectus sur l’école Showroomprivé et m’a incité à me renseigner. Je n’ai pas été retenu du premier coup mais j’ai su démontrer ma motivation et j’ai eu la chance d’intégrer la formation”.

Passionné par le digital, les réseaux sociaux, et le web, Samuel découvre alors concrètement les métiers du ecommerce au contact de professionnels, il raconte : “tous les intervenants qui viennent nous présenter leurs métiers, leurs passions, ont cette force de nous emmener avec eux. Moi qui suis réceptif, ils m’ont tous donné envie de faire leur métier, j’ai voulu faire 6 ou 7 métiers différents”. Il est rapidement repéré par le CEO d’Improveeze, une startup de Tourcoing qui le prend en stage, le forme, et lui donne l’opportunité de continuer en CDI à la sortie de la formation. Un retour à l’emploi stable et stimulant qui change la vie du néo tourquennois “tous les matins quand j’arrive je sais que mon avis compte et que je vais m’éclater. Le cadre travail est très différent, c’est hyper agréable, j’arrive et je repars avec le sourire. J’ai pu déménager dans un logement décent à Tourcoing après des années de galère. Ça m’a permis un vrai renouveau, je me suis installé avec ma copine et nous venons d’être parents !”.

Du côté des entrepreneurs aussi, l’école Showroomprivé semble séduire. C’est le cas de Paul Raimond qui dirige l’agence roubaisienne de Pump-Up, basée dans l’espace “Blanchemaille”. Après avoir découvert la formation lors d’un petit-déjeuner organisé chaque mois pour faire se rencontrer l’écosystème d’EuraTechnologies “Blanchemaille”, “Axelle Prieur est venue me parler pour intervenir sur les problématiques SEO et data, j’étais partant pour ça et j’ai fait 2 journées de formation là bas. Alexandre a montré son intérêt pour le SEO et nous avions un besoin à l’instant T, on a bien accroché, et nous lui avons proposé un stage, puis un CDI” raconte Paul.

A propos de cette rencontre avec Alexandre, il s’enthousiasme : “on a fait une bonne pioche avec lui, c’est un vrai passionné et il n’a pas peur de s’impliquer”. Paul fait partie de ces entrepreneurs qui recherchent avant tout un profil plutôt qu’un diplôme, les apprenants de l’école du e-commerce semblent particulièrement bien armés pour répondre à ces nouvelles façons de recruter !

La formation au numérique et l’insertion sur le territoire sont au cœur du projet EuraTechnologies ses débuts. L’Ecole Showroomprivé hébergée sur le site d’EuraTechnologies “Blanchemaille” et en lien étroit avec l’écosystème est un nouvel exemple d’initiatives concrètes à soutenir qui portent déjà leurs fruits. Un exemple à suivre !

 

>+d’infos sur l’Ecole Showroom Privé

> + d’infos sur l’incubateur et accélérateur commerce digital et RetailTech EuraTechnologies – Blanchemaille

>+ d’infos sur le programme d’incubation Start d’EuraTechnologies

 
 

Je m’inscris à la newsletter

Stay tuned ! Innovations, entrepreneuriat, incubation, accélération, emploi, transformation numérique, events, ...

Actualités reliées

EuraTechnologies fête ses 10 ans : Témoignages des présents au commencement de cette révolution numérique

Publié le 29/03/2019 dans Entrepreneuriat

    Le 26 mars 2009, le pôle d’activités EuraTechnologies dédié aux talents du numérique était inauguré à Lille. Sa mission d’hébergement d’entreprises technologiques innovantes et d’accompagnement des porteurs de projet dans le secteur du numérique œuvre depuis 10 ans en faveur du développement économique du territoire. De leurs débuts dans l’incubateur fraichement inauguré à […]

Lire

EuraTechDay Commerce Connecté : retour sur les tendances et innovations RetailTech

Publié le 17/12/2018 dans Evénement

  Une journée exclusive pensée pour les acteurs du retail et du commerce connecté : la journée EuraTechDay du 6 décembre 2018 a attiré +450 personnes au sein de l’incubateur et accélérateur dédié au commerce connecté d’EuraTechnologies à Roubaix.   Pour sa 4e édition, l’EuraTech’Day spécial Commerce connecté a permis de balayer les sujets business du […]

Lire