Publié le 01/02/2018 dans Emploi, Innovation

IBM ouvre à EuraTechnologies son premier centre français d’opérations de sécurité.

terneo

Le centre de cybersécurité d’IBM implanté à euratechnologies comptera 1000 salariés d’ici trois ans.

En marge de la 10e édition du FIC 2018 (Forum International de la Cybersécurité) IBM a inauguré mercredi 24 janvier 2018 en présence de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au Numérique, Nicolas Sekaki, Directeur Général d’IBM France, Xavier Bertrand, Président du Conseil Régional des Hauts-de-France, Martine Aubry, Maire de Lille et Pierre de Saintignon, Président d’EuraTechnologies son premier centre d’opérations de sécurité (SOC). C’est dans le bâtiment Terreneo, livré il y a quelques semaines que les équipes d’experts sont réunies, prêtes à détecter les menaces sur les systèmes d’information de leurs clients.

inauguration officielle ibm

De gauche à droite : Pierre de Saintignon, Joëlle Conttenye, Mounir Mahjoubi, Nicolas Sekaki, Martine Aubry et Xavier Bertrand

IBM est implanté depuis 2013 au sein du pôle d’excellence et d’innovation Lillois dédié aux nouvelles technologies et à l’entrepreneuriat, avec un centre de services qui s’étend aujourd’hui 9000m² sur deux bâtiments, employant plus de 600 personnes. Un effectif qui continuera de s’étoffer dans les prochains mois pour atteindre les 1000 salariés d’ici trois ans. À terme, une centaine de personnes composeront le SOC, regroupant des spécialistes de la détection et de l’analyse des attaques informatiques aux profils très spécifiques, aux compétences mixtes et transversales, que ce soit dans les réseaux, les applications, les postes de travail, les bases de données ou encore le cloud. Leur mission première sera de détecter les incidents de sécurité au plus vite afin d’éviter la diffusion à grande échelle de logiciels malveillants chez les clients. La création du SOC à Lille s’explique par « la richesse de l’écosystème local et un vivier de talents » comme l’a expliqué Nicolas Sekaki, CEO d’IBM France.

Rendre accessible la cybersécurité aux PME

Le SOC bénéficie, pour ces tâches, de tout l’écosystème de cybersécurité d’IBM (QRadar, Watson…) et des 60 autres SOC qu’IBM compte dans le monde, dont dix sont en réseau. Ces centres d’opérations de sécurité « gèrent 4.000 clients dans 133 pays au monde et traitent 35 milliards d’événements de sécurité par jour », résume Nicolas Sekkaki, Président d’IBM France.

« Nous voulons rendre cette sécurité accessible à tous, y compris aux PME », ajoute-t-il.

Salle de crise, accès par badges et biométrie, isolation des données pour les opérateurs d’importance vitale, protection électrique par ondulation et groupe électrogène, les quelques invités de cette inauguration ont eu le privilège unique de visiter pour l’occasion ce nouveau centre qui sera désormais inaccessible à toutes les personnes extérieures aux équipes du SOC.

Le SOC d’IBM est d’ailleurs candidat à la qualification PDIS (prestataire de détection d’incidents de sécurité) par l’ANSSI au titre de la loi de programmation militaire. Hypersécurisé, ce centre est dédié aux entreprises françaises de tous les secteurs, mais aussi à leurs filiales à l’étranger, ainsi qu’aux filiales françaises de groupes étrangers. Jusque-là, celles-ci étaient prises en charge par le SOC Europe d’IBM situé en Pologne. De nombreux grands comptes et retailers comme Auchan Retail ont d’ores et déjà fait confiance à ce centre de cybersécurité.

Entreprises concernées