euratechnologies - pitch

Comment réussir un bon pitch de startup ?

Le pitch d’un projet de startup est un exercice déterminant, qu’il faut maitriser afin de convaincre le jury. Une présentation solide et persuasive vous mettra en bonne position pour lever des fonds. Savoir promouvoir une idée ou sa personnalité n’est pas chose aisée mais quelques astuces vous aideront à maîtriser l’art de la séduction en temps réduit. Il n’est pas nécessaire d’être un roi de la tchatche ou un showman pour réussir avec brio son “elevator pitch”.

Soyez simple, concis et déterminé pour convaincre

Pour qu’un message ait de l’impact, il vaut mieux éviter les phrases à rallonge ou trop alambiquées. Préférez les phrases courtes afin de gagner en efficience et de mieux capter l’attention de votre auditoire. N’oubliez pas d’étayer votre présentation avec des chiffres concrets et des données fiables.

On préfère toujours un “teasing” à une présentation trop exhaustive. Votre discours doit être maîtrisé, n’hésitez pas à rédiger intégralement votre présentation et à la répéter afin de pouvoir l’incarner. Il ne vous restera plus qu’à adopter une attitude positive tout en restant humble et déterminé : vous devez vous adresser aux jurés comme s’ils étaient des partenaires ou investisseurs potentiels.

Préparer son amorce avec soin pour éveiller les curiosités

Une fois encore, on ne vous demande pas d’être un animateur de divertissement télé mais ne négligez pas votre “entrée en scène”. Si vous souhaitez avoir toutes vos chances de réussite, misez sur les premières secondes de votre pitch. Les premiers regards et moments d’écoute sont essentiels. N’hésitez pas à entamer votre approche par un angle original ou un trait d’humour afin d’esquisser des sourires.

A fond la forme !

Si le contenu oral doit être travaillé avec beaucoup de rigueur et de minutie, il ne faut pas ignorer l’importance de votre support. Les slides de votre Powerpoint de présentation doivent être tout autant réalisés avec dextérité : la structure, les éléments graphiques, le découpage de l’information, etc. Votre support est une vitrine de votre méthodologie et représente en quelque sorte votre identité visuelle lors de votre présentation.

Quels sont les éléments-clés à intégrer à votre pitch de startup ?

Vu le peu de temps que vous aurez pour vous démarquer, il faut aller droit au but. Voici les points stratégiques que votre présentation doit intégrer :

  • Une introduction rapide avec une présentation des profils des fondateurs. Vous devez montrer en quoi vous êtes l’équipe légitime pour réussir ce projet.
  • Une problématique qui existe aujourd’hui sur le marché, et la solution que vous lui apportez.
  • Une description à la fois courte et précise du produit ou de la solution innovante que vous proposez en n’oubliant pas d’insister sur son nom et son avantage concurrentiel : en quoi votre produit se différencie et fait mieux que les autres ?
  • Votre business model : comment vous générez de l’argent, avec quel niveau de marge brute unitaire ? Comment trouvez-vous vos clients et qui sont-ils ?
  • La taille et la nature de votre marché, avec les concurrents et l’état de l’art objectif.
  • Ce que vous avez réalisé jusqu’à présent et le niveau d’activité que vous prévoyez pour les mois et années à venir (et comment vous comptez y arriver).

Soignez particulièrement les transitions, l’introduction et la conclusion, pour donner à l’ensemble un aspect sérieux et travaillé. Vous devez connaitre votre pitch sur le bout des doigts, pour être parfaitement à l’aise sur scène et vous concentrer sur l’énergie que vous allez dégager auprès de l’auditoire.