Agrikolis lève 300k€ pour reconnecter les citoyens au monde agricole

equipe agrikolis startup agtech

 

La startup Agrikolis vient de lever 300 000 euros pour se développer. Née en 2017 au sein de l’incubateur d’EuraTechnologies, elle est un réseau de relais colis de produits lourds chez les agriculteurs français. L’activité permet aux exploitants de bénéficier d’une nouvelle source de revenus et de renforcer le lien social. Rencontre avec Cédric Guyot, co-fondateur de la jeune pousse.

 

La logistique et le transport de marchandises sont en constante révolution avec les outils numériques. C’est un sujet apprécié et maîtrisé par les entreprises des Hauts-de-France à travers le passé et l’expertise VADiste du territoire. Nous avons plusieurs pépites à EuraTechnologies sur cette thématique, de la livraison urbaine du dernier kilomètre à la livraison rurale de produits lourds. Agrikolis innove sur cette thématique rurale et veut reconnecter les citoyens au monde agricole en créant du lien social et de la valeur. La startup lilloise a levé 300k€ en début d’année pour déployer son modèle dans toute la France.

Un besoin identifié sur le terrain, dans le monde rural

Comme beaucoup de bonnes idées entrepreneuriales, le concept d’Agrikolis vient d’une problématique de terrain rencontrée par ses fondateurs. Difficile en effet pour Cédric Guyot et Guillaume Belissent de se faire livrer leurs bois de jardin en milieu rural par des transporteurs pas toujours très ponctuels. Il leur fallait absolument poser une demi-journée de congé pour être présent sur un créneau de 4h. En espérant que le créneau soit respecté par le transporteur dans sa tournée sur plusieurs jours.

Leur solution à l’époque ? Cédric nous la donne : “Naturellement c’est mon voisin agriculteur qui m’a sauvé la mise plusieurs fois en réceptionnant les livraisons lourdes quand j’étais absent. La belle famille de mon associé nous a aussi donné des coups de main. Avec le chariot télescopique de la ferme c’était d’autant plus facile à stocker et à transporter”.

Tout naturellement les deux futurs fondateurs sont allés plus loin dans leur réflexion : “Pourquoi ne pas permettre aux agriculteurs de faire quelque chose qui est naturel pour eux : aider les gens, dans le monde rural et de manière plus flexible et automatisée ? Cela pourrait apporter plus de flexibilité et de nouvelles solutions de livraisons aux consommateurs tout en rémunérant les agriculteurs en quête de nouveaux revenus”, se souvient Cédric.

Un enjeu de diversification primordial pour les agriculteurs

On le sait, l’agriculture se porte mal en France, les exploitants ont besoin de se diversifier pour assurer la pérennité de leur activité. Pour éviter d’en arriver, comme trop souvent depuis quelques années, à la fermeture de l’exploitation, des alternatives existent. On observe l’émergence des circuits courts de distribution du producteur au consommateur final. De plus en plus de fermes proposent aujourd’hui des petits magasins avec des produits transformés localement. Agrikolis imagine une nouvelle option de diversification avec la réception et la livraison de colis lourds.

agrikolis reseau point relais colis agriculteurs

L’investissement logistique est indolore pour l’agriculteur, comme l’explique Cédric “dès que l’agriculteur a un outil de manutention et un moyen de stockage, un peu de temps, il est capable de faire cette activité. On pense souvent qu’ils ont déjà beaucoup trop de travail, c’est vrai. Notre travail est de leur faciliter cette nouvelle activité avec des outils automatisés pour la réception des colis et le suivi des livraisons. Ca fonctionne !”. Pour faciliter la mise en place de ce relais colis d’un nouveau genre en milieu rural, la startup créée et incubée dans le programme Start d’EuraTechnologies a développé une application de gestion des flux et un modèle simple pour apprendre et gérer ce nouveau métier.

Chaque relais agricole est livré une à deux fois par semaine pour faciliter la gestion et grouper le temps passé par l’exploitant. Ensuite il peut fixer des rendez-vous avec les clients pour la livraison de la marchandise et fixer des heures de collecte le soir et le samedi matin, quand les actifs sont disponibles : “les consommateurs reçoivent un message dès le colis est réceptionné et se voit proposé une prise de RDV. Quand il y a plusieurs intervenants sur l’exploitation c’est plus facile, avec un magasin et un hangar logistique existant c’est encore plus facile”. Simple et efficace pour tous les acteurs, c’est le mot d’ordre.

Ces enjeux économiques et fonctionnels, la startup Agrikolis est allée les sourcer sur le terrain lors d’un tour de France à l’été 2018. Plus de 3 mois de préparation pour plus de 5000 kilomètres parcourus partout en France à la rencontre de 26 fermes en diversification. Avec trois heures de rencontre par lieu, au contact d’agriculteurs passionnés engagés pour l’évolution de leur modèle économique et sociétal, l’équipe d’Agrikolis a pu prendre le pouls de cette France des campagnes qui a terriblement besoin d’outils et d’accompagnement pour se réinventer. “Cela nous a permis d’avoir un beau medley de tout ce qui peut se passer dans le monde agricole, dans tous types d’exploitation : de la grande ferme intensive au petit producteur de fromage de chèvre en Ardèche. Le but n’était pas de les faire devenir point relais, mais de mieux connaître leurs métiers, leur quotidien, ainsi que leurs problématiques et enjeux économiques”.
 

 

Un projet à fort enjeux social accompagné par EuraTechnologies et Cdiscount

Né en mai 2017 dans l’incubateur de startups d’Euratechnologies, le projet s’est concrétisé avec la création de la société en février 2018. Lauréate du programme Rev3 pour l’émergence d’une troisième révolution industrielle durable et connectée en Hauts-de-France, la startup lilloise est également intégrée à l’incubateur The Warehouse de Cdiscount.

Le potentiel d’Agrikolis est confirmé, par ces prix et accompagnements ainsi que par la récente levée de fonds, sur deux axes :
– Le service logistique et sa pertinence
– Le modèle social développé pour reconnecter le monde agricole et les citoyens

Pour Cédric, EuraTechnologies apporte beaucoup d’expérience et de rencontres dans les premiers mois d’activité. Il souligne notamment l’importance du pitch : “A EuraTech on m’a souvent embêté sur le pitch. Mais ça fait 2 ans que je pitche toutes les semaines, c’est très important. Ca nous permet d’aller présenter le projet à des investisseurs, des clients etc… Arriver à convaincre en 10 secondes comme en 10 minutes, ça ne s’invente pas. EuraTechnologies nous a bien aidé là dessus et ça porte ses fruits aujourd’hui”. Mais EuraTechnologies c’est avant tout “un environnement propice au partage d’expérience, notamment au sein du Batch. Ca nous permet d’aller plus vite sur certains sujets, d’éviter de nous planter sur d’autres, les coachs qui nous accompagnent sont toujours de bon conseil et cela nous aide beaucoup au quotidien en activant ce formidable réseau”.

En parlant de réseau, Cédric souligne les synergies importantes au sein de l’écosystème AgTech développé dans les territoires par EuraTechnologies : “Une collaboration saine où personne n’est en concurrence directe et où tout le monde se connaît. C’est un plus pour ouvrir certaines portes, d’autant plus que les écosystèmes de la métropole lilloise ont une bonne visibilité et sont très suivis. C’est bien quand on démarre. Dire qu’on vient de l’écosystème de Lille ça a une valeur”.

Avec Cdiscount, la startup AgTech Agrikolis passe un nouveau cap dans la validation de son process sur le terrain. De passage régulièrement à la Warehouse, l’incubateur bordelais de Cdiscount, l’équipe avance sur ses business process au contact des experts du site ecommerce de référence : “On a déjà ouvert 5 relais le mois dernier, on table sur 30 relais d’ici juin, et on espère que tout cela va déboucher sur un contrat commercial pour l’ensemble de la France avec un déploiement région par région”.

Ce partenariat et la levée de fonds vont permettre de déployer une démarche durable de terrain qui a un coût. Pour valider chaque point relais et chaque partenariat, l’équipe se déplace pour rencontrer l’agriculteur et l’accompagner dans la démarche. “Générateur de “bonjour”” comme le pitch si bien Cédric, la startup lilloise Agrikolis crée réellement ce lien sur le terrain. La livraison devient une vraie rencontre entre un agriculteur devenu livreur et un consommateur final. “Les premiers retours du terrain le confirment, on est très loin de l’enlèvement d’un colis dans un hangar logistique, c’est tout le but de ce projet !”, s’enthousiasme Cédric.

Le déploiement nécessite donc de nouvelles ressources, pour avancer de front sur l’optimisation continue des applications mobiles comme sur ce déploiement au contact du terrain. Les équipes s’y emploient avec des coachs et mentors experts et impliqués, nul doute que nous vous reparlerons très bientôt des avancées d’Agrikolis au sein d’EuraTechnologies !

 

 

>Plus d’infos sur Agrikolis

>Les infos sur le programme d’incubation Start à EuraTechnologies

Actualités reliées

Incubateur Agtech : EuraTechnologies essaime à Willems

EuraTechnologies, pôle d’excellence et d’innovation, implanté à Lille sur plus de 80 000m², 1er incubateur de startups en France, et dans le top 10 des accélérateurs européens, poursuit sa stratégie d’essaimage. Dans ce cadre, l’écosystème Tech lillois est heureux d’annoncer l’ouverture d’un nouvel incubateur et accélérateur de startups dédié aux porteurs de projets AgTech, agriculture […]

Lire