Startups Accélération

[SCALE] Stocklear digitalise le destockage d’invendus pour le retail

5 janvier 2021

Stocklear
EuraTech

Depuis 2017 à EuraTechnologies, la startup Stocklear a grandi, pivoté et accéléré en accompagnement avec EuraTechnologies. Son CEO, Simon Vancoppenolle, raconte les étapes du développement de son entreprise de déstockage des invendus auprès des acteurs du retail.

Pour Simon Vancoppenolle et son associé, l’aventure a commencé au sein du programme START avec Hommeos, un site e-commerce de ventes privées de prêt-à-porter masculin :  » Nous avions à l’époque identifié un canal de distribution plus propre que les canaux traditionnels «  raconte-t-il. Au bout d’un an, leur idée se retrouve confrontée à un concurrent agressif qui déroule une solution identique à la leur. Ils font le choix de pivoter, en témoigne l’entrepreneur : « Soit on dépensait beaucoup d’argent pour faire du marketing BtoC, soit on se réinventait « . Forts d’une expérience d’un an dans le retail, les deux associés réalisent que le marché du destockage n’a pas encore pris le virage de la transformation numérique :  » C’était une perte de valeur énorme pour les retailers. On a eu l’idée d’organiser les transactions entre les organismes qui ont des invendus et les acteurs qui ont besoin de remplir en permanence leurs linéaires, comme un magasin  » explique le CEO. Le pivot vers un modèle B2B s’opère : Stocklear naît de ce cheminement de pensée.

Simon Vancoppe raconte son parcours à EuraTechnologies :  » Nous sommes passés par START, SCALE, GROW, puis de nouveau SCALE en fonction de nos évolutions. Nous avons aussi fait la formation Stanford University, un programme pour dirigeants d’entreprise très intéressant qui nous a permis de pivoter et de structurer notre business. Nous avons pu côtoyer des experts du digital comme Charles Christory (Addictiz), Franck Ibled (Click2Buy), Hervé Cuvilliez (Id4 Ventures), nos mentors à EuraTech. Les rencontrer nous a permis d’accélérer sur notre proposition de valeur et d’aller à l’essentiel. On perd moins de temps. »

Stocklear est une solution marketplace BtoB de commercialisation des invendus. Depuis le 10 février 2020, la destruction des invendus non alimentaires a été interdite par vote de la loi n°2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire à l’Assemblée Nationale. Les retailers ont ainsi depuis l’interdiction formelle de détruire ou de brûler leurs invendus. La solution offerte par Stocklear s’est mise en place autour de l’ouverture de ce créneau en permettant à la grande distribution de vendre plus vite et à bon prix leurs invendus grâce à une marketplace où les invendus, peuvent être achetés aux enchères par des acheteurs.

Stocklear a grandi en 2020

En avril 2020, en plein cœur de la crise sanitaire, Stocklear tire malgré tout son épingle du jeu et réalise sa première levée de fonds qui lui permet de structurer ses équipes, lancer des recrutements pour les mois à venir et accélérer son activité. L’équipe Stocklear compte aujourd’hui six personnes et figurent parmi ses références client le retailer Cdiscount. Les bureaux opérationnels de Stocklear sont hébergés à Blanchemaille, sur le campus EuraTechnologies de Roubaix et l’entreprise possède des entrepôts « tampon » à Bordeaux, Lyon et au nord de Paris.

A savoir : Stocklear a été sélectionnée par le magazine Challenges dans son top 6 des startups où investir en France en 2020.