Startups Editeur de logiciels et d'apps

Entraide : les éditeurs de logiciels basés à EuraTechnologies proposent l’accès gratuit à leurs plateformes pendant le confinement.

25 avril 2020

EuraTech

Avec les mesures de sécurité sanitaires instaurées autour du confinement, rester à flot et conserver un chiffre d’affaires est un défi pour les petites entreprises. Pour tenter d’y remédier et aider la reprise d’activité, des entreprises d’EuraTechnologies proposent désormais l’accès gratuit à leurs logiciels – aux commerçants pour les aider à se tourner vers des approches de vente en click and collect, livraison et drive – et aux organismes de formation qui souhaiteraient en profiter pour optimiser leur gestion administrative.

 

Miser sur l’open-source avec Les-Tilleuls.COOP

Une ESN sous forme de coopérative… Et pourquoi pas ? C’est le cas de la société Les-Tilleuls.COOP, implantée depuis 7 ans sur le campus d’EuraTechnologies. Cet éditeur d’applications web et mobile qui fait également du conseil et de la formation autour du Cloud et des API compte parmi ses clients de belles références telles que Decathlon, Arte et le très local Saveur-Bière. L’entreprise lilloise d’origine a la particularité d’être organisée en SCOP (Société Coopérative et Participative) : ses 45 collaborateurs sont tous associés et co-dirigent la société sans niveau hiérarchique.

L’entreprise a développé sa propre plateforme e-commerce et a décidé dans le contexte de la pandémie de COVID-19 de la rendre disponible pour tous sous forme de logiciel libre et d’offrir l’accès à la version hébergée aux associations et SCOP. Pour les commerçants et les métiers de la restauration, l’abonnement à la solution hébergée est de 50 euros tout compris. La boutique est fournie avec un module « Click and Collect » qui permet aux clients de venir chercher les commandes en magasin ou via un Drive sans aucun contact avec les employés. Il leur suffit de réserver un créneau horaire puis d’aller chercher leurs marchandises en magasin dans un casier ou d’une autre manière respectant les consignes sanitaires et de sécurité.

10% des ventes réalisées pendant la période sont reversées au CHU de Lille. Quelques sociétés de la région ont déjà franchi le pas.

Découvrir Les-Tilleuls.COOP.

INEAT développe une marketplace mutualisée et gratuite

C’est l’une des entreprises emblématiques et pionnières de l’accompagnement à EuraTechnologies. Créée en 2006, la startup INEAT a notamment reçu en 2019, à l’occasion des 10 ans d’EuraTechnologies, un prix récompensant sa position dans le top 3 des entreprises qui ont créé le plus d’emplois dans l’agglomération lilloise (200 collaborateurs sont basés à Lille et INEAT en compte 350 en tout sur tout le territoire).

Son CEO et co-fondateur, Cyril Delbecq a créé sa société avec la vocation de faciliter la transformation numérique des entreprises: « Nous sommes une agence digitale qui adresse notamment les enjeux du commerce et de la relation-client. Notre solution permet de gérer la relation-client en passant par le m-commerce (commerce mobile) et les réseaux sociaux » explique le co-fondateur. INEAT dispose à ce titre de nombreuses compétences en interne pour répondre à cette exigence omnicanale : conseil, design d’expérience, marketing, technique, graphique et gestion des données.

Pour aider les commerçants en difficulté de la région, avec extension progressive au territoire, INEAT a décidé de développer une marketplace mutualisée pour les commerçants de proximité, sur la base du volontariat de ses équipes pendant le confinement : « L’initiative est entièrement gratuite et non mercantile » précise Cyril Delbecq. Il ajoute que « les seuls coûts engendrés pour les commerçants sont ceux de la transaction, car nous passons par un tiers de confiance pour la partie paiement. »

Sur le principe, la marketplace devrait permettre de se connecter avec son code postal et d’accéder directement aux commerçants de sa ville. « La dimension locale est centrale dans notre approche. Il sera bientôt possible de créer un panier multi-commerçants puis d’opter pour trois modes de retrait des marchandises : soit en click and collect, soit en livraison par le commerçant selon la zone géographique, soit via des transports privés » détaille Cyril Delbecq.

Quid de la solution post-confinement ? Le chef d’entreprise remarque un certain engouement envers la plateforme : « De nombreuses villes se posent la question de la création d’une marketplace mutualisée pour leurs commerçants. Il y aura probablement un après au vu de l’intérêt généré par ce projet jusqu’ici. On sent quand même que ça pourrait prendre de l’ampleur donc il faudra certainement mobiliser des moyens supplémentaires en temps voulu » analyse-t-il. Il souhaite en revanche que l’initiative reste gratuite, même si cela signifie que la plateforme ne sera pas forcément parfaite. INEAT a développé le même type de concept en parallèle à Montréal.

Découvrir les solutions INEAT.

Voir aussi : Interview vidéo d’Yves Delnatte, cofondateur d’INEAT

Optimiser la gestion de ses formations avec Hop3Team

Hop3Team est une entreprise « pur produit EuraTechnologies » comme la décrit son CEO, Laurent Bocquet.

Lui arrive en 2018 avec un bagage professionnel d’une vingtaine d’années passées dans la formation au marketing et à la transformation numérique des entreprises et son associé, Julien Guyot, était responsable pédagogique pendant plus de dix ans à Efficom et notamment responsable d’EuraTeach. Les deux hommes réalisent qu’un outil capable d’alléger la contrainte administrative lourde que représente la gestion d’une formation serait une aubaine pour les organismes. Aujourd’hui, Hop3Team est une entreprise éditrice de sa propre solution de gestion financièreadministrative et commerciale, opérationnelle depuis début janvier 2019.

Laurent Bocquet décrit une période commerciale intense pour son équipe, juste avant que la crise sanitaire n’advienne. Pour sortir la tête de l’eau, la startup a décidé  de proposer une version d’essai gratuite à ses prospects et les invite dans un communiqué de presse récemment diffusé à son écosystème à « se pencher sur le grand sujet du moment : la digitalisation de leur structure, la dématérialisation de leurs tâches et la mise en conformité / qualité de leurs actions de formation ».

En ligne de mire, la complexité de la réforme actuelle de la formation professionnelle qui forcera bientôt les organismes de formation qui souhaitent percevoir des financements publics à être certifiés qualité (QUALIOPI), une certification payante et lourde administrativement parlant, qui inquiète. À ce titre, la société propose depuis le 30 mars dernier une offre d’essai gratuite de son outil YPK.

Pour en savoir plus : www.hop3team.com

Appel à projets : postulez au programme d'incubation Start avt le 10 janvier 2021

80 jours intensifs avec nos startups managers pour valider votre projet numérique, deeptech, data, IA, blockchain, fintech, cybersécurité, medias, ecommerce, retailtech, proptech, agtech, greentech, ou robotique et industrie