Evénements EuraTechDay

EuraTech’Day Summer (Part. 4) : s’adapter au plus vite aux nouveaux usages post Covid19

21 juillet 2020

Durant la session « Rebondir grâce aux solutions technologiques » du dernier EuraTechDay Summer 2020, animée par Yann Kervarec, Directeur des programmes d’accompagnement d’EuraTechnologies, cinq sont venues présenter leurs réponses à la crise du Covid19 pour développer leur business. Certaines ont revu de totalement leur business afin de s’adapter aux nouveaux usages des clients.

EuraTech’Day Summer (Part. 4) : s’adapter au plus vite aux nouveaux usages post Covid19
EuraTech

La crise du Covid19 a profondément bouleversé les économies mondiales, imposant de nouvelles façon de faire des affaires. Pour les startups, généralement beaucoup plus mobiles que les entreprises classiques, cette période aura été l’occasion de revoir leur business model ou de s’adapter aux nouveaux usages.

Au cours de l’EuraTechDay Summer 2020, cinq startups sont venues présenter la façon dont elle se sont adaptées à la crise, voire comment elles ont pivoté pour s’orienter vers un nouveau modèle au service de leurs clients. Comme le soulignait très justement Antoine Leclerc, fondateur de Potion Sociale de Caast, « la crise du COVID a finalement eu un effet de booster pour beaucoup d’entreprises. On a par exemple gagné entre 3 et 5 ans dans l’usage du e-commerce en France ».

Pivoter face aux nouveaux usages

Pour les cinq startups venues présenter leur transformation, si la crise du COVID19 a d’abord été vécue comme un frein au développement, elle s’est vite transformée en véritable moteur de créativité. Revue de détails.

Taktus. Créée il y a maintenant 9 ans sur le campus EuraTechnologies par Alexandra Lecat et Alexandre Equoy, cette startup a pour mission de créer des concepts digitaux pour mettre en avant les marques ou les produits afin d’aider le client à se projeter dans son acte d’achat. Ainsi, Taktus a récemment mis en place chez Saint Maclou, à Paris, un parcours client numérique venant appuyer le travail des vendeurs et offrir au client une expérience haut de gamme par le biais de la personnalisation 3D sur tablette ou l’accès à un nombre très important de référence malgré une surface réduite.

Néanmoins, la création d’expérience digitales et émotionnelles pour les points de vente ou les lieux qui accueillent du public a effectivement conduit à pousser plus loin la réflexion chez Taktus, notamment en optimisant les interactions avec le mobile.

Les Tilleuls. Yann Prou, lead développeur chez Les Tilleuls, une coopérative numérique spécialisée dans le développement de sites web, l’expertise logicielle et la formation, soulignait que le COVID « a été mis à profit pour aider les commerçants à réinventer leurs activités ». En deux semaines, Les Tilleuls a développé Click-n-collect (Click-n-collect.shop), un plugin gratuit et open source pour le framework e-commerce Stylius permettant aux commerçants sans expérience numérique de continuer à vendre sans contact physique.

Caast. Pour Antoine Leclerc, fondateur de Potion Sociale, une startup qui propose aux marques de lancer une dynamique communautaire avec leurs clients, le COVID a initié « une réflexion stratégique amorçant un nouveau modèle basé sur la co-création avec les clients ». La nouvelle offre baptisée Caast permet de l’animation commerciale numérique en proposant dans le parcours client sur le site d’une marque, une expertise live d’un produit par un influenceur.

Click2Buy. Selon Franck Ibled, fondateur de Click2Buy, « le COVID a fortement accéléré les projets de e-commerce chez nos clients distributeurs. Chez notre client Ryobi, par exemple, au premier trimestre 2020 il y a eu presque 4 fois plus de redirection vers les sites des distributeurs par rapport à la même période en 2019 ». Pour Click2Buy, qui propose aux marques qui souhaitent orienter du trafic vers leur distributeurs, la croissance est au rendez-vous avec 500 marques traitées, plus de 8500 produits référencés, 400 distributeurs partenaires, et une présence dans 20 pays.

Brandquad. Récemment installé à Lille pour développer sa présence en Europe, Brandquad, d’origine russe, permet d’aider les vendeurs à avoir une vue plus fine de leur offre grâce à un tableau de bord unique. Celui-ci permet d’accéder à un ensemble de données (prix, promotions, stocks) concernant leurs produits, sur l’ensemble des différents réseaux de distribution/vente, et donc de rectifier les incohérences qui peuvent exister.

A lire aussi :

  1. EuraTech’Day Summer (Part. 1) : un retour sous le signe de la solidarité
  2. EuraTech’Day Summer (Part. 2) : le délicat exercice de la levée de fonds
  3. EuraTech’Day Summer(Part. 3) : des opportunités pour se développer en Europe

 

Porteurs de projets : déposez votre candidature au programme d'incubation START