Publié le 02/02/2017 dans Startups

« Je voulais absolument créer ma startup ici ! »

JasonBlog

Dans un article paru sur son blog L’atterrissage d’un américain en France,  Jason Williams déclare sa flamme à EuraTechnologies, « un espace chargé d’énergie, d’imagination » et a choisi d’y cofonder sa startup Mail Billy.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?jason-williams

Je suis Jason, j’ai 33 ans, je suis marié et j’ai 2 petits garçons. Je suis originaire des États-Unis, j’ai vécu à Lake Stevens, à 60 km au nord de Seattle.

Pourquoi avoir choisi de créer ta startup en France et à EuraTechnologies ?

Je suis venue à Lille pour une fille (aujourd’hui ma femme ;)). Sa carrière n’était pas possible aux États-Unis, nous sommes donc revenus dans la ville où elle a grandi. J’ai connu EuraTechnologies quelques années plus tard grâce à un de mes clients. J’ai eu le coup de foudre pour cette usine réaménagée dès l’instant où j’y suis entré. C’était pour moi un lieu chargé d’énergies, d’ambitions et de personnes fantastiques. Je voulais absolument créer ma startup ici !

Quelle est ta vision sur les différences entre la perception de l’entrepreneuriat et des entrepreneurs en France et aux US ?

La relation à l’argent est différente. Aux États-Unis, si tu n’essaies pas de devenir une entreprise qui pèse 20 millions de dollars en moins de 5 ans : les investisseurs riront de toi. En France, si tu dis que tu veux devenir une entreprise qui vaut 20 millions de dollars en moins de 5 ans : les investisseurs riront de toi. Au début, cela a été difficile d’adapter nos ambitions à la mentalité française et son marché.

Quels conseils pourrais-tu donner à un entrepreneur étranger qui souhaite créer sa startup en France ?

Si tu veux créer ta startup en France, pense à ce qui fait que tu es unique ici. Que peux-tu amener de ton pays qui te ferait voir comme « spécial » dans le marché français. Mais aussi, qu’est-ce qui, grâce à tes origines, te donnerait une crédibilité instantanée en France ? Par exemple, quand un Français arrive aux États-Unis, ils peuvent très facilement travailler dans l’industrie du luxe.

Parle-nous un peu de Mail Billy, où en êtes-vous sur le projet quelles perspectives… ?

Mail Billy s’adresse aux entrepreneurs qui veulent développer leur business à l’internationale. Nous les accompagnons dans leur communication avec leurs partenaires, prospects… grâce à des corrections ou traductions dans la langue de leur choix. Concrètement, Mail Billy est une plateforme multicanal qui rend facile et rapide la communication et le développement de son business dans des langues étrangères. Nous avons créé Mail Billy en avril 2016. Après un lancement réussi de notre bêta, nous avons aujourd’hui rejoint le programme Scale d’EuraTechnologies. Notre objectif pour cette année est d’améliorer notre plateforme et de faire grossir notre business. Pour cela, nous accueillons en ce début d’année nos 2 premiers salariés : une marketeuse/frenchie et un lead developer !